Flash Info

  • Il y a 1 heure 30 minAthlétisme: La 5è édition du Marathon du District d'Abidjan se tiendra le vendredi 15 novembre 2019
  • Il y a 7 heures 11 minFootball: Eugène Marie Diomandé candidat à la présidence de la Fif (Avocat)
  • 13/10/2019Football-Amical: Côte d'Ivoire 3-1 RD Congo
  • 13/10/2019Athletisme: Marie Josée Ta Lou est arrivée à Abidjan ce dimanche avec sa médaille de bronze
  • 11/10/2019Athlétisme: Marie Josée Ta Lou, médaillée de bronze aux mondiaux 2019, à Abidjan le dimanche 13 octobre à 16h30
  • 11/10/2019Football-Transfert: Gervinho prolonge son contrat à Parme jusqu'en 2022

Football/ 3e journée Ligue Africaine des Champions : L'ASEC sur la terre du miracle ivoirien

Football

Football/ 3e journée Ligue Africaine des Champions : L'ASEC sur la terre du miracle ivoirien

20 July 2007 0
Football/ 3e journée Ligue Africaine des Champions : L'ASEC sur la terre du miracle ivoirien

Après un bilan mitigé de deux matchs perlés d’un nul encourageant face à l’Espérance de Tunis et une défaite à domicile face au Al Ahly d’Egypte, les Jaune et Noir se déplacent en terre soudanaise pour le compte de la 3e journée de la Ligue Africaine des Champions. L’ASEC croisera le fer avec le Al Hilal d’Omdurman. Une ville qui laisse de bon souvenir à la Côte d’Ivoire. Un signe sûrement prémonitoire pour les poulains de Patrick Liewig qui, au-delà de l’esprit de la gagne qu’ils entendent cultiver pour venir à bout de l’étonnante révélation de cette Ligue des Champions, devront garder  grand le mystère ivoirien en terre soudanaise, qui a vu au soir d’un 8 octobre 2005, les Eléphants se pousser des ailes, destination Allemagne pour leur première et  historique Coupe du Monde de football..Le football Libyen, les Mimosas en sont  déjà avertis pour s’y être frotter. Car, les Jaune et Noir, après une brillante victoire en Coupe Houphouët Boigny, avaient, le 13 mars 2007, inscrit leur nom dans le livre d’histoire du football africain en battant (0-2), le El Merriekh, champion du  Soudan, lors de la célébration des 50 ans de la Confédération Africaine de Football (CAF).
Le Soudan semble au vu de ces récents résultats favorables au football ivoirien qui s’y est toujours sortie avec des lauriers. Les  Mimosas partiraient à Omdurman avec les faveurs du destin mais également psychologiques. Car après une somme de 5 rencontres sans la moindre victoire, les protégés de Me Roger Ouégnin ont relevé la tête lors du 4e tour de la Coupe Nationale de Côte d’Ivoire.
Malgré l’expulsion du banc de touche Mimosas  de Patrick Liewig, l’ASEC  a infligé une large défaite (0-4)  au Séwé Sports de San Pedro, démontrant  sa force de caractère dans les moments les plus critiques. Une victoire qui augure d’une bonne santé psychologique des 18 commandos cooptés par le technicien pour l’expédition d’Omdurman. 18 commandos parmi lesquels est inscrit Idrissu Nafiu, auteur d’un triplé face au Séwé. Le Ghanéen discret jusque là en Ligue des Champions sera l'atout offensif numéro 1 d'une équipe de l'ASEC qui évolue à présent dans un système de jeu plus porté vers l'avant.
Mais s'il est vrai que le périple soudanais ne sera pas de tout repos pour les Mimosas, ce n'est pas seulement parce que le Al Hilal a fait vider de son Sang et dévaloriser l'Or de l'Espérance de Tunis, mais plutôt à cause de sa démarche tant au plan local que continental. 22 fois champion du Soudan et 4 fois vainqueur de la Coupe Nationale, Al Hilal constitue l'une des deux locomotives du football soudanais avec El Merriekh, la victime de l'ASEC. Avec ses deux finales perdues en Ligue des Champions et 1987 et en 1992, le club d'Omdurman semble être un fort habitué des joutes africaines et ce malgré plusieurs années d'absence.
L'ASEC,  au fait de son adversaire, a toutes les cartes en main pour tenter de garder toutes les chances d'une qualification pour les demi-finales de sa 8e Ligue des Champions. Une contre performance est à rayer du calepin des Mimosas dont "un seul faux pas lierait le sort" du seul espoir de l'Afrique subsaharienne de l'édition 2007 de la Ligue Africaine des Champions.
Patrick GUITEY
 

A lire aussi ...

TOP