Flash Info

  • 14/09/2019Football-El.CHAN 2019-Amical : Côte d’Ivoire 0-3 Senegal
  • 13/09/2019Karaté: La Fédération ivoirienne en Assemblée Générale Elective le samedi 14 septembre
  • 13/09/2019Football-Transfert: Serey Dié signe au FC Aaurau en D2 Suisse jusq'au 31 décembre 2019
  • 11/09/2019Football-CAN 2019 U23: Egypte, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Mali, Afrique du Sud et Zambie qualifiés
  • 11/09/2019Omnisports: Les Fédérations sportives dénoncent la détérioration des relations avec le Ministère des Sports
  • 11/09/2019Basket-CdM 2019-Quart de finale: USA 79-89 France

Football/ 1ère journée Premier League : Chelsea s'en sort, MU cueilli à froid

Football

Football/ 1ère journée Premier League : Chelsea s'en sort, MU cueilli à froid

12 August 2007 0
Football/ 1ère journée Premier League :  Chelsea s'en sort, MU cueilli à froid

La Premier League a livré ses premiers enseignements. Samedi, Sunderland a ouvert le bal en disposant de Tottenham sur le plus petit des scores (1-0). Newcastle a fait forte impression en gagnant 3-1 sur le terrain de Bolton grâce, notamment, à un doublé de Martins, et Liverpool a démontré qu'il faudrait compter sur lui en battant Aston Villa (2-1).
Dimanche, Arsenal s'est fait peur face à Fulham mais a assuré l'essentiel (2-1). Idem pour Chelsea qui est difficilement venu à bout de Birmingham City (3-2). Surprise, en revanche, à Old Trafford où Manchester United a été tenu en échec par Reading (0-0).
 
Quelle mouche a piqué Manchester United ? Ultra favori au moment de recevoir Reading, le champion en titre a été tenu en échec sur sa pelouse (0-0). Un résultat peu encourageant même si les Mancuniens ont été rarement inquiétés par une équipe venue uniquement pour défendre.
Mission accomplie pour Reading. Les partenaires de Steve Hunt ont tenu bon durant les 90 minutes et ramènent un point précieux de leur déplacement à Old Trafford. Sous les yeux de leur nouvelle recrue, Carlos Tevez, ménagé pour l'occasion, les Mancuniens ontété incapables de trouver la moindre brèche dans la défense adverse. Avec une seule véritable occasion en première période et une frappe de Giggs sur le poteau (27e), on était en droit d'en attendre beaucoup plus de la part du champion en titre. Au retour des vestiaires, Nani, qui a remplacé Rooney, manquait de très peu le cadre (67e). Finalement, le seul à véritablement se distinguer était Dave Kitson. Entré à la 72e minute, l'attaquant de Reading se rendait coupable d'une véritable agression sur Patrice Evra et était logiquement expulsé sans avoir touché le moindre ballon (73e). En toute fin de rencontre, les supporters d'Old Trafford croisaient les doigts lorsque Ronaldo obtenait un coup franc idéalement placé (89e). Mais sa tentative, cadrée, était bien arrêtée par Hahnemann, qui n'aura pas eu souvent l'occasion de s'exprimer. Et Manchester United qui cède déjà deux points à ses rivaux Arsenal et surtout Chelsea, dans la course au titre. Le film du match.
 
Chelsea a les nerfs solides. Au terme d'une rencontre à suspense, les partenaires de Didier Drogba, entré en cours de jeu, se sont imposés face au promu, Birmingham City, devant leur public de Stamford Bridge (3-2). Une victoire étriquée, certes, mais ô combien importante pour le moral des troupes.
Cueilli à froid dès l'entame de match, Chelsea se faisait surprendre par l'international finlandais, Mikael Forssell, auteur de trois buts la saison dernière (15e). Mais les Blues ne tardaient pas à réagir. A la suite d'une jolie combinaison entre Malouda et Wright-Phillips, Pizarro était à la conclusion et, d'une puissante frappe mettait les compteurs à égalité (18e). Loin de s'essouffler, le rythme allait au contraire gagner en intensité. Et sur une magnifique action collective, Wright-Philips servait parfaitement Malouda qui, du plat du pied gauche, trompait Colin Doyle sans trop de difficulté (31e). L'ancien Lyonnais a inscrit là son deuxième but sous ses nouvelles couleurs, une semaine après celui inscrit lors du Community Shield, face à Manchester United.
Mais quelques minutes plus tard, c'est un autre ancien pensionnaire de la Ligue 1 qui s'illustrait. L'attaquant de Birmingham City, Olivier Kapo, se débarrassait, non sans un brin de chance, de Glen Johnsson, avant de délivrer un missile, qui allait se loger dans la lucarne opposée de Petr Cech (36e). Vexés, les Blues accentuaient leur pression en début de seconde période et se voyaient très rapidement récompensés. Après une action rondement menée côté gauche par Malouda, son centre au second poteau était repris par Wright-Philips qui servait intelligemment en retrait pour Essien. Le milieu ghanéen ne se posait aucune question et expédiait une frappe lourde que Doyle, pas vraiment réactif sur le coup, ne pouvait repousser (49e). Chelsea pouvait alors tranquillement gérer son avance et s'adjuger sa première victoire de la saison.
Source: football.fr

A lire aussi ...

TOP