Flash Info

  • 22/09/2019Football-El.CHAN 2020: Niger 2-0 Côte d’Ivoire
  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: 4 milliards 466 millions 793 mille francs CFA seront distribué aux différents lauréats
  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: Marie Josée Ta Lou et Cissé Gue se préparent à Rome en Italie
  • 19/09/2019Football: François Zahoui attendu dimanche à Bangui pour signer avec la sélection nationale de Centrafrique
  • 19/09/2019Football: Didier Drogba désigné ambassadeur du Ballon d'Or France Football
  • 17/09/2019Football-CAN 2019 (U23): Le tirage au sort à Alexandrie le 3 octobre 2019

FOOTBALL- TRANSFERTS / LORIENT: L’imbroglio Gignac

Football
Transferts

FOOTBALL- TRANSFERTS / LORIENT: L’imbroglio Gignac

27 June 2007 0
FOOTBALL- TRANSFERTS / LORIENT: L’imbroglio Gignac

Après avoir donné son accord à Lille, André-Pierre Gignac s’est finalement engagé avec Toulouse. Un choix controversé qui pourrait ne pas rester sans suite notamment du côté de la Ligue. La saison pleine réalisée par André-Pierre Gignac avec le promu lorientais n’a pas laissé insensible les autres clubs de Ligue 1. Annoncé un peu partout en France, « Dédé » avait d’abord été déclaré intransférable par les dirigeants bretons avant que ces derniers n’acceptent l’offre lilloise de 4,5 millions d’euros. L’affaire paraissait entendue entre les deux clubs et le joueur. C’est précisément à ce moment que Toulouse s’est manifesté. Devant l’impossibilité de recruter l’attaquant bordelais Marouane Chamack, qui a prolongé son contrat d’un an, et le Stéphanois Bafé Gomis, retenu par ses dirigeants, les dirigeants de la Ville Rose se sont engouffrés dans la brèche ouverte par Lille. Avec une offre supérieure à celle des Nordistes (on parle d’un salaire deux fois plus élevé), les dirigeants toulousains ont coiffé sur le fil leurs homologues en annonçant la signature du Martégal pour quatre ans dès lundi soir.
Les circonstances de ce transfert posent maintenant quelques questions sur les raisons du joueur et les pratiques toulousaines. Dans un communiqué, les Toulousains affirment la régularité de leur action vis à vis de Lille. « Rien n’indique officiellement qu’André-Pierre Gignac ne pouvait, avec l’aval de Lorient, s’engager dans un autre club. (…) En conclusion si le LOSC avait paraphé des documents officiels et légaux avec le joueur et/ou le FC Lorient, le TFC n'aurait pas poursuivi de discussions avec le joueur André-Pierre Gignac ». Attiré par la Ville rose pour se rapprocher de sa famille, Gignac aura aussi le luxe de découvrir la Ligue des champions si les « Pitchounes » passent le tour préliminaire. Pourtant, tout pourrait ne pas être aussi simple puisque Lille, lésé dans cette histoire, souhaite légitimement recevoir des explications sur ce procédé. « J'ai développé et je développe des règles d'éthique et de morale qui sont infranchissables, a déclaré le président Michel Seydoux. Je ne raconterai pas ce qu'il s'est passé en détails car cela concerne la Commission juridique de la Ligue. Nous avions un document écrit du joueur et un accord avec lui. Pour moi, il s'agit désormais d'une péripétie d'un football que je n'accepte pas, » ajoute le président lillois.
Désormais transféré à Toulouse, « Dédé » n’est pourtant pas si sûr de jouer dès le début de la saison avec les Violets. Bien que Jean-Pierre Gignac, son père crie haut et fort que « les papiers de Lille n’étaient pas bons », la Ligue s’est saisie du dossier. Elle devrait statuer sur le cas Gignac d’ici deux semaines en attendant de récolter toutes les informations relatives au transfert de la part des clubs. Une fois tous les éléments réunis, elle pourra alors appliquer ses règlements qui prévoient une suspension pouvant aller jusqu’à cinq ans ferme pour tout joueur qui a signé un contrat avec des clubs différents. Couvé par son père depuis le début de « l’histoire », l’ancien Merlu pourrait payer cher son caprice toulousain.
source: sporever.fr

A lire aussi ...

TOP