Flash Info

  • 07/08/2020Football-Mercato : Le club de Metz prolonge le contrat de Habib Maïga jusqu'en 2024
  • 06/08/2020Football-Mercato : Max Gradel courtisé par des clubs du Golfe, de MLS, le RC Lens et par l'Olympiakos
  • 06/08/2020Basket-FIBB Skills 2020 : Une cinquantaine de jeunes ont pris part au premier camp pour grands à Abidjan
  • 06/08/2020Football-Election FIF 2020 : Les clubs du Gontougo dont l'AS Tanda, font bloc derrière Sory Diabaté
  • 06/08/2020Football-Mercato : Bayo Vakoun proche de signer en faveur de Toulouse FC en France
  • 06/08/2020Omnisports-Côte d'Ivoire : Danho Paulin décide de la reprise des compétitions dans le respect des mesures contre le Covid-19

Football- Spécial transfert 2008 : Où joueront les pros ivoiriens ?

Football
Transferts

Football- Spécial transfert 2008 : Où joueront les pros ivoiriens ?

30 June 2008 0
Où joueront les pros ivoiriens ?

A quelques semaines de la reprise des championnats européens, le suspense demeure sur la destination de plusieurs professionnels ivoiriens. En fin de contrat, sollicités par plusieurs clubs et entre le désir de changer d’air, seule la fin du mercato pourra situer la prochaine chute des ambassadeurs du football ivoirien en Europe. Le large tour d’horizon entamé il y a un peu plus d’un mois par sport-ivoire.ci se renferme ainsi par ce dossier global.
A l’instar des grands joueurs européens, les professionnels ivoiriens font partie depuis quelques années des joueurs les plus convoités d’Europe. Ils sont aujourd’hui plus d’une centaine à évoluer dans les différents championnats du Vieux continent avec des fortunes diverses. Au terme de la saison écoulée (2007-2008), plusieurs d’entre eux ont été retenus sur les calepins des chasseurs d’oiseaux rares. Après les premiers contacts, on est passé depuis quelques semaines à la phase active avec l’ouverture officielle du marché des transferts.
Lentement mais sûrement, la prochaine destination de certains professionnels se dessine en entendant la fin du mercato. En France, en Angleterre, en Espagne, en Allemagne…dans les grands championnats d’Europe, comme dans les petits, il y a des mouvements avec parfois des revirements spectaculaires de situation.
France : Romaric voit grand, la poisse d’Aruna Dindane
La France comme chaque année sera encore le théâtre des plus importants mouvements des footballeurs ivoiriens. On annonce des départs, des arrivées mais aussi des mouvements internes. Au niveau des arrivées, on note celle de Né Marco. L’ancien joueur de l’Olympiakos mis à l’essai au FC Barcelone puis à Monaco devrait s’engager finalement avec le FC Nantes. Un véritable atout pour l’entre jeu des Canaris qui se souviennent encore des exploits de Gyapi qui a fait les beaux jours du groupe de Loic Amisse.
Déjà officialisé cette fois, le retour d’Emerse Faé à Nice. Après un bref passage en Angleterre, l’ancien nantais a décidé de venir se relancer sur la côte d’Azur. Un prêt avec option d’achat que le club azuréen devait lever compte tenu des qualités de l’international ivoirien dont le courage et la vivacité sur le terrain ne souffre d’aucune contestation. Toujours au chapitre des arrivées en France, on évoque  celle de Tamlan Ladji Zito, un arrière gauche dont on dit beaucoup de bien. Le sociétaire de Beveren va rejoindre Le Mans qui l’avait acheté l’année dernière au club belge où il avait été automatiquement prêté. Même son de cloche pour Boka dont on évoque un possible retour en France plus précisément à Bordeaux. Né Marco, Zito et autres Emerse Faé ne seront certainement pas seuls à évoluer dans le championnat de France la saison prochaine. Baky et le poker marseillais
A défaut d’aller monnayer leur talent ailleurs d’autres professionnels pourraient se contenter d’une meilleure offre en Ligue 1C’est le cas notamment du buteur de l’OGC Nice, Baky Koné. Convoité au départ par plusieurs clubs étrangers, Baky a finalement décidé de continuer l’aventure en France. Sauf revirement de dernière minute, l’ex-Académicien devrait évoluer à Marseille. Jugé trop cher au départ (Nice voulait 12 millions d’euros), un accord est sur le point d’être trouvé entre les deux clubs. Mais rien n’est rien n’est assuré.
Annoncé sur le départ au cours de la saison, Aruna Dindane sera contraint de jouer au moins six mois voire un an de plus à Lens. Une véritable poisse pour l’attaquant lensois victime en fin de saison d’une rupture des ligaments croisés. Du coup les nombreux clubs qui lui faisaient la cour ont baissé pavillon. Mais l’espoir reste tout de même permis pour Aruna dont la guérison s’accélère. Son club étant relégué en D2, il n’est pas sûr de voir l’ex-anderlechtois reprendre la compétition chez les Sang et Or.
Situation aussi complexe pour Akalé Kanga qui pensait tenir  le bon bout avec Marseille où il est avait retrouvé la joie de jouer. Malgré une bonne intégration dans l’équipe, il a été libéré par le club phocéen et devait retourner à Lens. Quant àTiéné Siaka dit Chico, les choses se sont décantées. Après tris saisons à Saint- Etienne, le gaucher ivoirien auteur d’une bonne fin de saison avec les Verts, vient de s’engager avec Valenciennes. Un nuveau défi pour Chico qui était notamment convoité Auxerre et Lorient.
Le chemin de l’exil ou rien
Le rêve des professionnels ivoiriens ayant fait leur preuve en France est de rejoindre l’un des grands championnats d’Europe comme l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne ou l’Italie. C’est le cas de Romaric qui a tout prouvé au Mans. Mais c’est pratiquement au terme d’un bras de fer que le capitaine de Le Mans a quitter son club. C’est le FC Séville qui a réussi à enrôler le milieu gauche des Eléphants de Côte d’Ivoire dont le prix avoisine les 7 millions d’euros.
Sauveur du PSG en fin de saison, Amara Diané lui  ne fait pas partie des plans de Paul Leguen. Très convoité par Rennes en France, le buteur ivoirien a cependant opté pour l’étranger où des clubs comme Newcastle et Portsmouth (Angleterre) et l’AS Roma (Italie), lui ont déjà manifesté leur intérêt. Seul couac seront-ils prêts à satisfaire aux 10 millions d’euros que le PSG réclame pour le libérer ?
Avec le départ annoncé d’Adebayor, Arsenal veut refaire son attaque. Parmi les joueurs par Arsène Wenger,  figure Gervinho, l’une des révélations de la Ligue1. Si rien de concret n’a encore été précisé, les choses pourraient évoluer très vite selon la tournure des évènements.
Drogba jusqu’au bout du suspense
Dans les autres championnats d’Europe, le marché des transferts bas son plein. Le cas qui aura le plus polarisé l’attention est incontestablement celui de Didier Drogba. S’il avait très tôt levé le doute sur son intention de quitter Chelsea, l’ex-marseillais aura fait duré le suspense plus qu’on ne l’espérait sur son point de chute. Même s’il n’a jamais caché son souhait d’évoluer en Italie, le capitaine des Eléphants était très partagé ( au moment où nous mettions sous presse) entre le Milan AC et l’Inter de Milan de son ancien mentor José Mourinho. La participation à la Ligue des Champions, José Mourinho et le prix proposé par les deux clubs seront décisifs dans le choix final. Rappelons que Chelsea quelque peu réticent au départ pour la libération de son attaquant vedette a finalement cédé sans avoir fait monté le montant de la transaction à environ 23 milliards de FCFA.
En dehors du cas Drogba , le mercato en Angleterre devrait être moins mouvementé pour les Ivoiriens. L’intérêt manifesté des clubs comme le Milan AC, Barcelone et même l’Inter pour Emmanuel Eboué (Arsenal) et Salomon Kalou (Chelsea) n’a pas eu de suite. Kalunho a d’ailleurs confirmé qu’il restait bien à Chelsea. "L'année prochaine sera géniale, je reste avec Chelsea. J'aime le club. J'ai un contrat avec Chelsea. Mon ancien boss a été très bon avec moi et je lui souhaite bonne chance. Peut-être que nous aurons un jour l'occasion de retravailler ensemble".
C’est par contre mal engagé pour Méïté Abdoulaye à Bolton. Ecarté du club en milieu de saison, le défenseur des Eléphants devait atterrir dans un club de deuxième division anglaise. Mais le joueur ne semble pas très chaud.
En Espagne, le remue ménage opéré par Guardiola, le nouvel entraîneur offre au marché des produits de qualité dont l’Ivoirien Yaya Touré. Titulaire à part entière chez les Blaugrana sous Rijkaard, l’ex-monégasque  mal pris le fait qu’il fasse partie de la liste noire de Guardiola.
Tioté, un nouveau départ
Arsenal a saisi l’occasion pour lui faire les yeux doux. Cependant Wenger devra faire face au montant très élevé et à la réticence de la direction du club qui considère le joueur comme l’une des satisfactions du club la saison dernière. Toujours en Liga, le doute continue de planer sur la destination de Koné Arouna. Transféré la saison dernière au FC Séville, l’ancien attaquant du PSV Eindhoven n’a pas eu assez de temps de jeu. Barré par Kanouté et autre Luis Fabiano, l’attaquant ivoirien avait manifesté son départ de partir. Pisté par Marseille, c’est l’AS Roma qui prendra le relais. Mais rien de concret pour l’instant. Si le joueur semble s’être résolu à saisir sa chance à Séville l’année prochaine tout reste cependant lié aux recrutements et aux départs qui seront opérés par le club.
Après une très bonne saison avec Hambourg, Guy Demel a tapé dans l’œil Kevin Keegan le manager de Newcastle. Le défenseur ivoirien qui est en net progrès attend cependant une offre concrète du club anglais. Les discussions pourraient d’ailleurs entrer dans une phase active entre le club allemand  et son homologue anglais.
En Hollande, Tioté Cheick, le milieu de terrain ivoirien prêté par Anderlecht à Roda JC a posé ses valises à Twente où il a signé pour 4 ans.
Dié Serges, Georges Ba, Kalou Bonaventure ou encore Angoua Brou autant de joueurs ivoiriens qui devront faire parler d’eux lors de ce mercato d’été 2008.
Joachim Tiégna
 

A lire aussi ...

TOP