Flash Info

  • 13/10/2018El.CAN 19: Eric Bailly auteur de son premier but avec les éléphants face à la Centrafrique
  • 13/10/2018El.CAN 19 (3e J) : Côte d'ivoire 4-0 Centrafrique
  • 13/10/2018El.CAN 19 : Serey Die sorti sur blessure au cour du match Côte d'ivoire - Centrafrique
  • 09/10/2018Oscars Football Ivoirien : Maiga Kamizo (USCB) élu meilleur espoir de la MTN Ligue 1
  • 09/10/2018Oscars football ivoirien : Togui Mel (Sc Gagnoa) élu meilleur joueur de la MTN Ligue 1
  • 09/10/2018Oscars Football Ivoirien : Amani Yao (Asec) élu meilleur coach de la MTN Ligue 1
Football
MONDIAL

Qatar 2022: Des changements en approche 

16 July 2018 0

La Coupe du Monde 2018 a fermé ses portes,  avec une France championne. Elle fait  place à  une autre qui s'annonce pour 2022, au Qatar. 

C'est sur un ton de révolution que les préparatifs  de prochain  mondial  sont évoqués.  Tout d'abord,  des dates qui changent  officiellement. La ​Coupe du Monde au Qatar se déroulera du 21 novembre au 18 décembre 2022. Un bouleversement énorme, alors que ​la compétition s'est toujours déroulée en période estivale.

Jouer une Coupe du Monde en hiver, ce choix avait attiré de nombreux débats et concernant  ces dates, Giani Infantino a fait des précisions. « Les championnats ont déjà été informés de cette décision, qui est une bonne décision parce qu'on ne peut pas jouer au football en juin et juillet au Qatar ». Par ailleurs,  le premier  responsable  de la FIFA  s'est prononcé sur la possibilité d’augmenter le nombre de pays qualifiés.

Le mondial  2018 qui s'achève  a connu la présence de 32  équipes. Pour le mondial 2022,  dix pays membres de la confédération sud-américaine de football, l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, l’Equateur, le Paraguay, le Pérou, l’Uruguay et le Venezuela, avaient évoqué l’idée de faire évoluer le format de la Coupe du Monde dès 2022 contre une réforme initialement mise en vigueur à partir du Mondial 2026. Sur ce sujet, le président de la FIFA, Gianni Infantino, préserve l'incertitude

« Cela va être discuté dans les mois à venir, avec les Qataris d'abord, et ensuite il y aura la possibilité d'en parler avec toutes les parties intéressées », a-t-il déclaré, ajoutant  aussi que le  conseil de la FIFA s'est  « à l'unanimité accordé pour que le sujet soulevé par les associations membres (...) sur la proposition d'une étude de faisabilité sur l'augmentation du nombre d'équipes lors de la Coupe du monde 2022 serait d'abord discutée par la Fifa avec le pays hôte, le Qatar ». D'ici quatre ans, d'autres reformes pourraient encore être décidées.

Djamel  BAMBA 

A lire aussi ...

TOP