Flash Info

  • 18/07/2018Football-Coupe de la Confédération : Asec 0-1 Raja CA
  • 18/07/2018Football-Coupe de la Confédération: Enyimba 1-0 WAC
  • 18/07/2018Football-Caf LdC-Préliminaires : Sewe San Pedro 0-0 Ports Authority (le Séwé est éliminé)
  • 18/07/2018Rugby-Championnat national-1ère journée : ARC 46-00 Adzopé -- RC Bouaké 03-18 ORCK -- Truc 23-00 RC Yopougon -- TBO 25-00 SOA -- AUC 25-00 RC Divo
  • 18/07/2018Football-Ligue 1-10è journée : FC San Pedro 2-1 JCAT
  • 18/07/2018Omnisports : Achi Degbo élu président de la Fédération ivoirienne de canoë - kayak
Football
MONDIAL

Coupe du Monde 2018 : L’Afrique reste perplexe

2 December 2017 0

Le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018 n’a pas tellement gâté les représentants africains qui peuvent pourtant croire en une bonne campagne.

Les groupes A, B, D, G et F. Ce sont les tirages qui ont attiré l’attention des observateurs du continent.  Au terme de la cérémonie, l’Afrique reste plutôt perplexe avec des envies d’espoir et le sentiment d’une campagne russe qui s’annonce grise.

Dans le groupe A, l’Egypte semble pourtant avoir une chance de s’en sortir. Et ce, même si le spectre du jeu de la FIFA pour le pays organisateur, la Russie, et l’assise de la Russie pourraient faire croire que les Pharaons n’auront que l’Arabie Saoudite pour égal ou inférieur. Mais avec à sa tête l’expérience de Raul Hector Cuper et en son sein le génie Mohamed Sallah, en scelle peut-être pour le titre de meilleur footballeur du continent,  l’Egypte peut rêver d’un come-back impactant sur la scène mondial. 28 ans après son dernier mondial. C’était en 1990 en Italie.

Le Groupe B, c’est celui qui aurait pu être le tirage de la Côte d’Ivoire. Malheureusement pour les Eléphants, c’est le Maroc qui, dans le groupe C des préliminaires zone Afrique, a chipé le billet pour la Russie. Les Lions de l’Atlas qui fêtent également leur retour au mondial, après 1998, le feront dans la difficulté. Avec en prime l’Espagne de Cristiano Ronaldo et le collectif aiguisé de l’Espagne, le Maroc devra faire le plein face à l’Iran, dès l’entame. « Le premier match contre l’Iran va être déterminant pour le reste de ce groupe. On jouera le deuxième contre le Portugal. Tout le monde voulait éviter l’Espagne, on en a hérité, merci beaucoup. Ce sont deux ogres » a déclaré Hervé Renard. Mais le technicien français ne s’avoue pas déjà vaincu dans un groupe où les pronostics des huitièmes élèvent l’Espagne et le Portugal. En véritable communicateur, l’ex-meneur des Eléphants a indiqué vouloir « tout faire pour se qualifier pour les huitièmes de finale même si cela paraît très difficile. Rien n’est impossible en football, il faut y croire ».

De la foi, il en faudra aussi au Nigeria qui retrouve dans le groupe D, l’omniprésente Argentine, l’étonnante Croatie et la renversante Islande. Autant dire que les huitièmes de finale comme en 1994, 1998 et 2014, meilleure performance des Super Eagles en Coupe du Monde, semblent plutôt inaccessible. Mais que sur le papier. Car les adversaires du Nigeria devront se méfier d’une formation qui a battu l’Argentine sur le score de 4-2 en amical en novembre 2017. « C’est un groupe difficile pour nous, mais les autres équipes aussi vont devoir se méfier du Nigeria. On peut sortir de cette poule. On a ce qu’il faut pour sortir du groupe », a confirmé  Odion Ighalo, l’attaquant des Super Eagles.

La Tunisie, malgré un groupe G compliqué avec la Belgique d’Eden Hazard et  l’Angleterre et ses stars de Premier League, semble plutôt à son aise. Et ce n’est pas seulement la présence du novice du Panama qui enfle la confiance des Aigles de Carthage. Plutôt le statut d’outsider. « Je pense que c’est le tirage parfait. La Tunisie est par définition dangereuse quand elle est dans cette position d’outsider ». Surprenante sortie de Naïm Sliti qui a tenu à expliquer son optimisme. « Par le passé, être favori, cela a toujours été difficile à assumer, je pense notamment aux Coupes d’Afrique des Nations. Dans cette poule, la pression ne sera pas sur nous. On peut réaliser un exploit », a déclaré l’attaquant de Dijon qui espérait éviter «l’Allemagne, le Brésil et la France ». C’est fait.

Pas de favoris pour la victoire finale également dans le groupe du Sénégal. Et vu la joie de Dakar, les Lions de la Teranga semblent plutôt bien lotis pour leur deuxième Coupe du Monde. Avec pour colocataires du groupe H, la Pologne, la Colombie et le Japon, Sadio Mané et ses coéquipiers auront un gros coup à jouer. Et de la confiance, le Sénégal ne manque pas de l’afficher. « Nous savons que tous les matchs seront difficiles et je pense que tous mes joueurs ont la qualité pour écrire une nouvelle page d’histoire du football de notre pays », a glissé Aliou Cissé, le sélectionneur sénégalais après le tirage au sort. Mais attention au statut de presque favori qui n’a jamais sourit aux Lions du Sénégal.

Patrick GUITEY

Tirage complet de la Coupe du Monde 2018

Groupe A : Russie, Uruguay, Egypte, Arabie Saoudite

Groupe B : Portugal, Espagne, Iran, Maroc

Groupe C : France, Pérou, Danemark, Australie

Groupe D : Argentine, Croatie, Islande, Nigeria

Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie

Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud

Groupe G : Belgique, Angleterre, Tunisie, Panama

Groupe H : Pologne, Colombie, Sénégal, Japon

A lire aussi ...

TOP