Flash Info

  • Il y a 1 heure 56 minAthlétisme: La 5è édition du Marathon du District d'Abidjan se tiendra le vendredi 15 novembre 2019
  • Il y a 7 heures 37 minFootball: Eugène Marie Diomandé candidat à la présidence de la Fif (Avocat)
  • 13/10/2019Football-Amical: Côte d'Ivoire 3-1 RD Congo
  • 13/10/2019Athletisme: Marie Josée Ta Lou est arrivée à Abidjan ce dimanche avec sa médaille de bronze
  • 11/10/2019Athlétisme: Marie Josée Ta Lou, médaillée de bronze aux mondiaux 2019, à Abidjan le dimanche 13 octobre à 16h30
  • 11/10/2019Football-Transfert: Gervinho prolonge son contrat à Parme jusqu'en 2022

Football- Equipe nationale/ Kirin Cup, CAN/ Mondial 2010 : Pas de répit pour les Eléphants

Football
MONDIAL
CAN

Football- Equipe nationale/ Kirin Cup, CAN/ Mondial 2010 : Pas de répit pour les Eléphants

19 May 2008 0
 Pas de répit pour les Eléphants

Les Eléphants entament une fin de mois particulièrement chargée. Ils s’envolent ce mardi pour le Japon en perspective de la Kirin Cup. Occasion pour Vahid Halilhodzic qui vient d’hériter de l’encadrement technique de l’équipe nationale de faire valoir ce qu’il vaut.
Vahid Halilhodzic a quitté Abidjan il y a trois jours. Après avoir paraphé son contrat avec la Côte d’Ivoire et visiter quelques installations sportives du pays, le technicien Franco- Bosniaque est retourné vendredi dernier à Paris. En France, l’ancien entraîneur du PSG s’est attelé avec les dirigeants ivoiriens à régler les derniers détails du prochain voyage des Eléphants au Japon où ils doivent disputer le tournoi international de la Kirin Cup. Avant son départ, le successeur d’Ulrich Stielike a confié avoir été satisfait de l’accueil à lui réserver par les dirigeants fédéraux ivoiriens. Il s’est également réjoui de la chaleur des Ivoiriens. A propos de Sol Béni, le centre d’entraînement de l’ASEC Mimosas, il a révélé avoir été positivement surpris par la qualité des installations et du cadre. Un lieu que le stratège Franco- Bosniaque retrouvera dans une semaine à la faveur du regroupement des Eléphants en perspective de l’entrée en lice des Pachydermes ivoiriens dans les éliminatoires combinées CAN/ Mondial 2010. A ce sujet voilà à quoi ressemble le programme de Halilhodzic et ses hommes au cours de ces derniers jours du mois de mai. Amputés de plusieurs de ses cadres notamment de Didier Drogba, Yaya Touré, Salomon Kalou et autre Aruna Dindane, les Eléphants commencent leur périple ce mardi.
 Drogba espéré
Ils quittent Paris ce mardi donc en direction du Japon. Les « Orange » y disputeront la Kirin Cup, un tournoi international organisé par le Japon. Le séjour au pays du soleil levant s’étalera sur cinq jours. Les Eléphants entrent en compétition le 22 mai prochain face au Paraguay à Yokohama. Ils affronteront deux jours plus tard le pays hôte le 24 à Nagoya. Leur retour est prévu en principe pour le 26 mai. Les joueurs bénéficieront alors d’un jour de repos. Le temps pour Vahid Halilhodzic de communiquer la liste des joueurs qui attaquera à Abidjan le Mozambique pour la première journée des éliminatoires jumelées CAN/ Mondial 2010. Les heureux élus entreront ensuite en stage à partir du 27 mai. Ce regroupement qui est destiné à préparer le match contre le Mozambique, prendra fin le 29 mai. Le lendemain, les Eléphants rentreront à Abidjan. Dans la capitale ivoirienne, ils effectueront un regroupement de deux jours à Sol Béni, le centre d’entraînement de l’ASEC Mimosas. Le 1er juin, les vice- champions d’Afrique 2006 affronteront au stade Houphouët- Boigny le Mozambique pour leur première étape du long marathon des éliminatoires de la CAN et du Mondial 2010. Pour cette rencontre, Vahid Halilhodzic espère compter sur le retour du capitaine Didier Drogba et de Salomon Kalou qui auront fini de disputer la finale de la Ligue des champions. Pour son premier match officiel avec la sélection ivoirienne, coach Vahid ne fait pas mystère de ses objectifs. Il tient coûte que coûte à une victoire. Histoire de bien entamer sa régence sur le banc ivoirien. Mais, le technicien Franco- Bosniaque ne s’attend pas à une partie aisée devant des Mozambicains certes inférieurs « sur le papier » aux Eléphants mais, qui seront motivés à l’idée d’affronter les stars ivoiriennes. Et puis, les Mozambicains sont bien conscients qu’ils n’ont rien à perdre.
Joachim Tiégna

A lire aussi ...

TOP