Flash Info

  • 19/04/2019Athlétisme: Murielle Ahouré affirme vouloir prendre sa retraite "qu'après l'or olympique"
  • 19/04/2019Football-Coupe Nationale 2019-Quarts: FC San Pedro-LYS - AFAD-Shadrac - Stade d’Abidjan-RCA - Séwé Sports-ASEC Mimosas
  • 19/04/2019Football-CAN 2019: Le Maroc favori du Groupe D selon Max Alain Gradel
  • 19/04/2019Boxe: Gobé Allou ambitionne construire un gymnase en Côte d'Ivoire pour instruire les jeunes à la pratique de la boxe
  • 19/04/2019Foot-C.Nationale 2019-8ès : COK 1-2 Shadrac - WAC 0-2 AFAD - LYS 0-0 (10-9 tab) N'Zi FC - FC San Pedro 5-0 SC Gagnoa - AS Tanda 0-2 Séwé Sports
  • 19/04/2019Athlétisme-CAN U18 & U20: Diasso Serge Armand s'offre la médaille d'argent au lancer du javelot, la première pour la Côte d'Ivoire
Football
Ligue 1

Un nouveau trophée pour le champion

6 January 2019 0

La deuxième partie de la saison de Ligue 1 s’ouvre le 26 janvier. A la Ligue Professionnelle l’on travaille pour immortaliser cette saison avec un champion au nouveau trophée.

Finit le temps du trophée sans identité d’une Ligue 1 qui prend plus de hauteur chaque année. Selon le président de la Ligue Professionnelle, le champion 2018-2019 repartira avec « un nouveau trophée ». Histoire d’offrir plus d’originalité à l’élite locale.

Par contre, l’enveloppe du champion ne changera pas d’épaisseur. Comme les précédentes éditions, ce sont 20 millions de Frs Cfa qui sont prévus pour le vainqueur du marathon footballistique ivoirien. Et à ce sujet, Sory Diabaté a tenu à faire une précision.

« Je n’ai jamais dit, contrairement à certaines parutions, que le champion de Côte d’Ivoire aurait 50 millions. Par contre il aura comme d’habitude une enveloppe de 25 millions pour lui permettre de se préparer pour la Coupe d’Afrique. Le champion repartirait ainsi avec au moins 50 millions puisque 5 millions sont octroyés par la FIF pour chaque tour préliminaire passé ».

Pour l’instant, c’est bien la SOA, actuel leader de Ligue 1 qui est plus proche du pactole. Mais il reste 13 journées à tenir. Et pour sûr, rien n’est gagné pour les étonnants Sonjas.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP