Flash Info

  • 16/04/2021Football-International : Yaya Touré rêve d'entraîner le FC Barcelone
  • 16/04/2021Football-Nigéria : Ahmed Musa s’est engagé jusqu’à la fin de la saison avec le Kano Pillars FC
  • 16/04/2021Athlétisme : Le TAS réduit à 18 mois la suspension de 2 ans de Christian Coleman
  • 16/04/2021Football-J.O 2020 : La Côte d'Ivoire dans le chapeau 3 du tirage au sort
  • 16/04/2021Omnisports-Côte d'Ivoire : Le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire a organisé deux stages de renforcements pour 30 encadreurs
  • 16/04/2021Football-J.O 2020 : Le tirage au sort est prévu pour le mercredi 21 avril 2021 à Zürich

Pourquoi le CN-FIF concentre tout à Abidjan

Football
Ligue 1

Pourquoi le CN-FIF concentre tout à Abidjan

6 April 2021 0

Le Comité de Normalisation dans une récente note d’information aux clubs de Ligue 1, a décidé de concentrer la suite des rencontres de la saison en cours à Abidjan. Un nouveau virage impopulaire chez les clubs de l’intérieur du pays. Dao Gabala, présidente du Comité de Normalisation en a donné des explications.

C’est durant le week-end pascal que le Comité de Normalisation a balayé quelques points qui perlent ses deux mois d’exercice à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football. Mais avant le terrain, Dao Gabala, selon des propos rapportés par le confrère SuperSport, a dit avoir constaté à la FIF, « une trésorerie négative de près d’un milliard de FCFA ». « Nous avons trouvé une institution pauvre et endettée. Les caisses étaient pratiquement vides quand nous sommes arrivés. Il n’y avait quasiment pas de ressources disponibles. Nous avons même eu des difficultés à payer les salaires du mois de février », a-t-elle justifié.

D’ailleurs, le CN-FIF a commandé un audit « pour savoir l’étendue financière dont dispose la FIF ». Un contrôle du flux des ressources et leur utilisation qui porte sur l’exercice 2019-2020, a-t-elle précisé tout en promettant communiquer les résultats de cet audit aux clubs.

Le refrain d’une FIF sous assistance respiratoire, la présidente du Comité de Normalisation l’avait déjà entonné, lors de sa première adresse officielle dans ses attributs. Par contre, celui de concentrer la suite des matches de la Ligue 1 Lonaci ne faisait pas partie des couplets de la chanson. Pourtant c’est à ce rythme que l’ensemble des pensionnaires de l’élite du football ivoirien est appelé désormais à danser. Et Mariam Dao Gabala a tenu à s’en expliquer. « La décision prise pour faire jouer la suite de la Ligue 1 à Abidjan, vient du fait que nous voulons contrôler les tests COVID et avoir les résultats à temps. Nous voulons maîtriser les mesures édictées par le Ministère de la Santé ».

Certaine que cette nouvelle mesure passe mal, surtout auprès du président du Sporting Club de Gagnoa, Mme Gabala a indiqué qu’il y aurait des compensations pour les 6 clubs issus de l’intérieur du pays. « Nous pouvons les rassurer qu’il y aura des compensations. Nous sommes en négociations avec l’INJS et d’autres structures pour leur faciliter l’hébergement à Abidjan ». Par contre, si certains refusent cette mesure, « ça sera leur choix. Nous allons constater et appliquer les textes », a-t-elle menacé.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP