Flash Info

  • 12/08/2020Football-Election FIF 2020: La commission électorale a voté et retenu le parrainage de l'AMAFCI attribué par Coulibaly Souleymane (Sam Etiassé)
  • 12/08/2020Football-Élection FIF 2020 : Suite à des manquements de la Commission Électorale une AG Extraordinaire convoquée le 29 août (officiel)
  • 12/08/2020Football-Élection FIF 2020 : Le comité d'urgence du comité exécutif de la FIF suspend le processus (officiel)
  • 10/08/2020Football-Mercato : Le contrat d'Arouna Koné avec Sivasspor en Turquie prolongé selon la presse locale
  • 10/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : Le Comité Directeur de la Fédération se réunit mercredi pour envisager la reprise de la saison
  • 10/08/2020Athlétisme-Côte d'Ivoire : Anthony Koffi nommé ambassadeur Afrique de de l'Internationaler TrainerKurs Der Universat Leipzig

Le Stella et le Bafing crient à l’injustice

Football
Ligue 1

Le Stella et le Bafing crient à l’injustice

1 July 2020 0

Le Stella Club d’Adjamé et l’ES Bafing, après la décision de la Fédération Ivoirienne de Football concernant la suite du championnat de ligue 2, crient au scandale. La colère des deux clubs a été exprimé ce mercredi 1er juillet 2020 au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue à la piscine municipale d’Adjamé.

Le 25 juin dernier, suite à une réunion du Comité Exécutif de la FIF, l’instance dirigeante du football a décidé de mettre un terme au championnat national de Ligue 1 et d’organiser un mini tournoi pour chaque poule de la ligue 2 afin de déterminer les équipes qui iront en Ligue 1 la saison prochaine. Une décision que les Présidents Salif Bictogo et Dosso Sinaly respectivement Président du Stella Club d’Adjamé et de l’ES Bafing jugent nulle et nul effet.

« Le Stella Club d’Adjamé et l’ES Bafing jugent la décision du Comité Exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football de nulle et nul effet. Nous utiliserons tous les moyens légaux en notre possession pour la contester et obtenir réparation. Nous sommes mêmes prêts à saisir le Conseil d’Etat d’Etat, la CAF, la FIFA et le TAS » a indiqué le Président Salif Bictogo.

Selon les deux parties, l’organisation d’un mini tournoi pour la Ligue 2 rélève de l’arbitraire et d’une injustice criante. En effet, pour elles, la décision prise pour la ligue 1 décidant de mettre fin au championnat en déclarant le Racing Club d’Abidjan champion de Côte d’Ivoire devrait être la même pour la ligue 2.

« Est-il concevable que le Comité Exécutif de la FIF puisse d’un côté ne pas organiser un mini tournoi en ligue 1 dans la course au titre alors que rien n’est encore joué à ce niveau et qu’en revanche ces mêmes dirigeants fédéraux soumettent les équipes de Ligue 2 à un mini tournoi pour la montée. Il y’a manifestement là deux poids deux mesures » a poursuivi le Président du Stella Club d’Adjamé.

Le Bafing et le Stella ne prendront pas part au Mini tournoi

Prenant à son tour la parole pour s’adresser à l’auditoire, le Président de l’ES Bafing Dosso Sinaly n’est pas allé du dos de la cuillère pour exprimer son mécontentement.

« S’ils veulent qu’ils prennent un autre derrière pour le faire monter en Ligue 1, ce n’est pas grave mais moi je ne jouerais pas ce championnat. Le Bafing ne va pas jouer ce championnat, le Bafing ne va pas mettre la vie de ses athlètes en jeu pour une histoire de football. Je refuse de jouer ce championnat et cette décision sera ferme jusqu’à nouvel ordre. Je ne vais pas mettre la vie de mes athlètes en danger pour faire plaisir à des monarques qui dirigent une association fédérale » a indiqué le Président Dosso Sinaly.

Une décision que le Président Salif Bictogo a soutenue en indiquant que le Stella Club d’Adjamé ne prendra également pas part à ce championnat pour la montée. Rappelons que le Stella Club d’Adjame et l’ES Bafing occupent respectivement la tête du classement des poules A et B du championnat de deuxième division.

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP