Flash Info

  • 20/09/2018Football- Classement FIFA: La Côte d'Ivoire occupe la 66è place FIFA et la 12è CAF
  • 20/09/2018Football: Baky Koné est le nouveau président de la section football de l'ASEC Mimosas
  • 20/09/2018Football-Tournoi des 4 nations: Vietnam 3-1 Côte d'Ivoire
  • 18/09/2018Pétanque-Mondial 2018 : La Côte d’ivoire finalement absente
  • 18/09/2018Football-Championnat d’Afrique Freestyle : L’Ivoirien Titi Koné triomphe au Nigeria
  • 17/09/2018Cyclisme-Tour de Côte d'Ivoire 2018: L'Ivoirien Cissé Issiaka vainqueur de la 25è édition
Football
Ligue 1

L’AFI augmente la cagnotte du Challenge

19 October 2017 0

C’est reparti pour le Challenge du Meilleur Football de Ligue 1 du mois. L’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI), pour cette saison a décidé de valoriser encore plus les meilleurs du championnat local. Et cela se fera sentir par le poids de la cagnotte mensuel de l’heureux élu.

L’enveloppe de 500 mille Frs Cfa passe à présent à 700 mille Frs Cfa. Une augmentation de la récompense du vainqueur du Challenge AFI-CIE du mois qui obéit à une volonté d’accorder encore plus de crédit aux meilleurs pensionnaires du championnat local. « Avec notre partenaire, nous avons décidé de faire un peu plus pour amener nos athlètes à se surpasser et de permettre à notre championnat de s’élever en terme de qualité. Les années prochaines, on espère aller encore plus haut pour valoriser nos athlètes », a indiqué Cyril Domoraud, Président de l’AFI.

Le jury constitué de journalistes sportifs, de techniciens de la DTN et de consultants du football ivoirien ne change pas. Selon Martial Galé, responsable de la communication de l’AFI, ils demeurent « les grands électeurs » du meilleur footballeur du mois de Ligue 1. Et ce, même si le public sera introduit à travers des jeux pronostics que l’Association organisera avec ses différents partenaires commerciaux.

Cette saison, en plus de la Ligue 1, l’AFI entend récompenser aussi les joueurs qui se seront distingués en Ligue 2. Une manière pour Cyril Domoraud et son staff d’apporter de la lumière à ce niveau de compétition jugé « à tort » de « purgatoire ». « Nous prévoyons un trophée pour le meilleur footballeur de Ligue 2. C’est vrai que ce championnat se sentait marginaliser et il fallait également le concerner et mettre les performances des athlètes qui y évoluent en lumière ». Parce que l’AFI est aussi leur maison et il ne fallait pas continuer dans cette “injustice“.

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP