Flash Info

  • 24/01/2021Auto-Rallye : Sébastien Ogier s’impose pour la 8e fois sur le rallye de Monte-Carlo
  • 24/01/2021Football-Allemagne : Le Herta Berlin se sépare de son entraîneur et de son manager
  • 24/01/2021Football-International : Youssef En-Nesyri 2e Africain de l’histoire de la Liga à réaliser deux triplés au cours d’une même saison
  • 24/01/2021Football-International : Yaya Touré va débuter sa carrière d'entraîneur comme adjoint en Ukraine
  • 24/01/2021Basket-N1 Homme-4è journée : JCA 62-55 Warriors - Africa 45 vs 103 ABC - Descartes 44-88 IVESTP
  • 23/01/2021Basket-N1 Dame-4e journée : GSPM 35-55 NCA - ABC 123-19 Voltaire

Football- Mtn Ligue 1- 8e journée en retard- Africa-ASEC (1-2) : L’enjeu n’a pas tué le jeu

Football
Ligue 1

Football- Mtn Ligue 1- 8e journée en retard- Africa-ASEC (1-2) : L’enjeu n’a pas tué le jeu

25 May 2009 0
L’enjeu n’a pas tué le jeu

Samedi au stade de la Paix de Bouaké, il était question pour les deux locomotives du foot ivoirien de se redonner du coffre au risque de sonner la crise en leur sein. Objectif crispant devant un public exigeant qui n’a pourtant pas coupé les jambes aux 22 acteurs.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Cet Africa-ASEC à Bouaké restera comme l’un des plus beaux derbys de ces dernières années. Cela faisait bien longtemps que le suspense n’avait pas atteint son comble pour un classico qui avait perdu de sa superbe au fil des saisons. Pour cette fois, au centre du pays, le derby ivoirien à refleuri sous la canicule du stade de la Paix. Si le public n’a pas fait véritablement le déplacement, le spectacle lui était au rendez-vous.
 
La technique de l’ASEC face au physique de l’Africa a été loin d’être ennuyeux. Les deux équipes mordant dans le ballon et offrant des actions d’éclat comme cette talonnade de Dion Sédé Marc qui permit à l’ASEC d’ouvrir le score à la 10e minute. Le club Aiglon n’a pas été en reste devant la maîtrise technique des Jaune et Noir. Les actions nettes de but de Gnahoua Lébé (35e), Blagnon Goué (53e) et de Kouassi Kouamé (58e) dont les frappes à propos ont trouvé un Daniel Yeboah bien inspiré dans ses bois. Le gardien Mimosas a retardé l’échéance jusqu’au récidive de Kouassi Kouamé à la 86e.
 
Le clou de la belle rencontre, tous la connaissent avec une victoire à l’arraché des Mimosas. Mais il faudra retenir que pour cet Africa-ASEC, «l’enjeu n’a pas tué le jeu» comme l’a fait remarquer Diomandé Hamed Hervé, capitaine de l’ASEC, heureux d’avoir été acteur privilégié d’une rencontre de haute gamme entre deux équipes qui n’abdiqueront pas jusqu’au prochain choc, au terme du championnat 2009 de Côte d’Ivoire dont le niveau va crescendo.
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP