Flash Info

  • 30/06/2020Football-Distinction : La cérémonie des Awards 2020 de la CAF est annulée
  • 30/06/2020Football-CdC 2020: Les demi-finales et la finale se joueront au Maroc
  • 30/06/2020Football-Afrique: Le CHAN 2020 au Cameroun reporté à janvier 2021
  • 30/06/2020Football-Lonaci Ligue 1: La Ligue met un terme à la saison 2019-2020 et designe champion le RCA
  • 30/06/2020Football-Afrique: La CAN 2021 reportée en janvier 2022 par la CAF
  • 29/06/2020Football: Salomon Kalou va quitter le Herta Berlin à la fin de la saison

Football- Mtn Ligue 1, 11e journée, Asec-Africa (2-2) : Mimosas et Aiglons se neutralisent

Football
Ligue 1

Football- Mtn Ligue 1, 11e journée, Asec-Africa (2-2) : Mimosas et Aiglons se neutralisent

19 May 2008 0
Mimosas et Aiglons se neutralisent

L'Asec et l'Africa se sont neutralisés dans un derby à huis-clos où chaque équipe a eu sa mi-temps. L'Africa, peut pourtant se mordre les doigts de n'avoir pas pu préserver l'acquis de 2-0 à la pause. Une avance balayée par la révolte des Mimosas qui, avec deux buts en seconde période, ont remis les compteurs à zéro.
Le stade Robert Champroux qui ne devait accueillir pas grand monde pour ce premier derby de la Ligue 1, grouillait pourtant de spectateurs. Car dans les tribunes, dirigeants et journalistes venus en nombre, ne voulaient pas se faire conter ce derby sans bruit. Juste jugement car les deux formations ont sorti du grand cru a commencer par l'Africa. Les Aiglons très bien en place, ont  laissé entrevoir peu de déchets dans la transmission orchestrée par un Zahui Thierry des grands jours. Et s'il était dans son élément, Sanogo Sékou, sortie de la botte de Toto Nobile, était lui, touché par les dieux du foot. Jusque là dans l'anti-chambre Oyé, Sanogo, pour son premier derby, s'illustre avec un doublé (20e et 27e minute) qui coupe l'herbe sous les pieds des Mimosas, la tête encore à Khouribga, d'où ils reviennent avec une qualification pour la Ligue des Champions. La première période est à l'actif des Vert et Rouge qui mènent logiquement sur le score de 0-2.
Si l'on ne change pas l'équipe qui gagne, celle qui perd doit être au plus vite remodelée. Patrick Liewig qui l'a compris fait entrer, sous l'impulsion à peine voilée de Francis Ouégnin, premier vice-président chargé de la section Football de l'Asec,  Gohi Bi Cyriac et Serges Déblé. Ces entrées associées au regain de santé de Laby Kassiati Gildas, donnent du vertige à la défense vert et Rouge qui recule. A la 58e, Laby décoche un tir bonifié par un coup de vent qui échappe à StéphaneDimy pour les jambes de Déblé. L'attaquant Mimosas au moment d'armer est descendu par Kouassi César, le défenseur de l'Africa. Le penalty justifié est contesté virulemment par le fautif qui se fait exclure par Doué Noumandiez, l'arbitre de la rencontre. Laby Kassiati garde son sans froid pour ramener l'ASEC à une longueur de l'Africa (60e; 1-2). Revenus dans le match les Mimosas ne lâchent pas prise. 77e minute Guindo Moussa sur coup franc dépose le ballon sur la tête de Serges Déblé qui le catapulte dans les filets Aiglons malgré le retour de Tayoro Adou Peter (2-2). Les Aiglons ballotés qui accusent leur infériorité numérique, peuvent remercier Stéphane Dimy. L'ex-gardien Mimosas, sur une tête croisée de Diomandé Ahmed Hervé à la 89e minute,  sort la parade qui sauve les Oyés d'une seconde défaite consécutive.
L'Africa qui avait l'occasion d'infliger sa première défaite à l'Asec manque le coach. Avec (22 points) les Aiglons ne gardent plus qu'une précaire avance sur les Mimosas (21 points) qui ont d'ailleurs, un match en retard.
Patrick GUITEY
Propos de...
Toto Nobile (Coach Africa)"C'est dommage"
Nous avions le match en main en première période et nous aurons pu le tuer si nous avions joué à armes égales. Je ne crois pas qu'il y ait penalty pour l'Asec sur l'action sur Déblé. Joué en moins nous a mis en difficulté dans un match aussi important que celui face à l'Asec, et c'est dommage.
Djedjed Landry (Capitaine Africa)"C'est bon à prendre"
C'est un nul bon à prendre du moment où nous avons évolué en infériorité numérique durant un bon moment de la seconde période. Nous avons reculé et avec un joueur en moins ça ne pardonne pas surtout que certains d'entre nous accusaient la fatigue. 

A lire aussi ...

TOP