Flash Info

  • 26/02/2021Cyclisme-Championnat d'Afrique 2021 : Les Ivoiriennes Soro Minata et Kouamé Affoué Sarah présentes au Caire
  • 26/02/2021Basket-Côte d'Ivoire : Le championnat national des jeunes démarre le samedi 27 février à Yopougon à partir de 8h
  • 25/02/2021Football-Côte d'Ivoire : Le président de la FIFA, Gianni Infantino, annoncé à Abidjan vendredi
  • 25/02/2021Golf-USA : Après son accident, Tiger Woods ne sera pas poursuivi pour «conduite dangereuse»
  • 25/02/2021Football-Brésil : Le père d'Alisson Becker, gardien brésilien de Liverpool, retrouvé mort dans un barrage
  • 24/02/2021Football-Côte d'Ivoire : Les présidents de clubs de Ligue 1 conviés à une réunion de rentrée sportive jeudi à la FIF

Football- Ligue 1(France) : Où sont passés les buteurs ivoiriens ?

Football
Ligue 1

Football- Ligue 1(France) : Où sont passés les buteurs ivoiriens ?

25 August 2009 0
Où sont passés les buteurs ivoiriens ?

Le championnat français n’a jamais été aussi prolifique. Depuis les trois coups de l’élite hexagonale, on assiste à une avalanche de buts. Un festival dans lequel les Ivoiriens se font rares. En trois journées de championnat, seul un Ivoirien a trouvé le chemin des filets. Inquiétant ?<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

Historiquement, le championnat français a toujours habité de grands buteurs ivoiriens. Des attaquants qui ont fait parler d’eux de la plus belle des manières en martyrisant les gardiens adverses. Surtout ces dernières années. Qui ne se souvient pas des buts claqués en cascade par Ibrahima Bakayoko, Didier Drogba, Eli Kroupi, Aruna Dindane ou encore Baky Koné dans un passé récent ?  

Cette saison, après trois journées de championnat, les attaquants ivoiriens restent étrangement muets. Ils présentent un bilan affligeant : zéro but au compteur. Pourtant, leurs homologues font tonner le canon. Le grand festin hexagonal a déjà enregistré 84 buts en 30 rencontres. Sur ces 80 réalisations, seule une a été inscrite par un joueur ivoirien, le Valenciennois Siaka Tiéné « Chico ». L’auteur de l’unique but du contingent ivoire, qui n’est que défenseur, a attendu trois journées pour faire trembler les filets hexagonaux. Où sont donc passés les serials buteurs ivoiriens ?

La saison dernière, Baky Koné avait inscrit 9 buts avec l’Olympique de Marseille dont un dès le premier match de championnat. Gervinho avait lui trouvé à sept reprises le chemin des filets avec Le Mans. Pourquoi, ces deux buteurs réguliers qui viennent d’être rejoints par Boubacar Sanogo restent aphones devant les buts ? Plusieurs raisons pourraient l’expliquer.

Baky, Gervinho pas encore dans le coup  

Depuis l’entame de la nouvelle saison, Baky Koné n’a disputé que deux rencontres à Marseille dont une seule en tant que titulaire. Blessé au genou au bout de la deuxième journée, le petit attaquant phocéen est aujourd’hui sur la phase de retour. Pas la situation idéale pour être brillant devant les buts.

L’autre grande valeur ivoirienne de la Ligue 1, Gervinho, n’est pas lui aussi mieux logé. Depuis son arrivée à Lille, l’ancien sociétaire du Mans n’a jamais été titularisé. Lors des deux journées précédentes, il n’a disputé que des bouts de matches. Du coup, c’est Tiéné Siaka dit Chico qui s’est mué en sauveur de l’honneur du pays des Eléphants.

Le meilleur est à venir

Même si les Ivoiriens ne sont pas encore à la fête en Ligue 1, la situation n’est pas pour autant dramatique et irréversible. Les attaquants de valeur que sont Baky Koné et Gervinho, retrouveront leur forme au fil des journées. Quand ça sera le cas, ils feront feu de tout bois comme la saison écoulée.

L’arrivée de Boubacar Sanogo à Saint-Etienne constitue aussi une très belle perspective pour la colonie ivoirienne de la Ligue 1. Attendu comme le messie du côté du Forez, la première sortie de cet attaquant racé avec les Verts invite à l’espoir. Et, si l’ancien du Werder Brême retrouve tout son sens du but, c’est sûr qu’il fera des malheurs. En un mot, les Ivoiriens n’ont pas encore dit leur dernier mot.   
 
Par Abdoul KAPO
 

A lire aussi ...

TOP