Flash Info

  • Il y a 2 heures 47 minBasket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Cameroun 82-74 Côte d'Ivoire
  • 23/02/2020Football-Lonaci Ligue 1-18è journée : AFAD 0-0 ASI - Bouaké FC 0-1 USC Bassam - FC San Pedro 2-0 Africa Sports - SC Gagnoa 3-1 RCA - WAC 2-7 AS Tanda
  • 22/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Guinée Equatoriale 64-78 Côte d'Ivoire
  • 21/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire 58-50 Guinée
  • 20/02/2020Football-FIF : Sidy Diallo, président sortant, a décidé de ne pas briguer un 3è mandat (officiel)
  • 20/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire-Guinée vendredi à partir de 13h Gmt au Palais des Sports de Yaoundé

Football/ LIGUE 1: L’ASEC Mmosas a rendez-vous avec l'histoire

Football
Ligue 1

Football/ LIGUE 1: L’ASEC Mmosas a rendez-vous avec l'histoire

23 February 2007 0
Football/  LIGUE 1: L’ASEC Mmosas a rendez-vous avec l'histoire

Le championnat 2007 prend son envol le 24 février prochain. L’Asec Mimosas part favori une nouvelle fois avec pour objectif un huitième titre d’affilée, un record. Mais San Pédro, Odienné et un Africa Sports plus discipliné et plus sérieux que les saisons précédentes, peuvent lui mener la vie dure.
Aucun club n’a été champion de Côte d’Ivoire huit fois de suite. Si les Mimosas veulent réussir ce tour de force et entrer dans la légende, ils devront à la fois repousser les assauts d’une concurrence qui s’est bien renforcée. Mais, y a-t-il vraiment un adversaire à la taille des redoutables Jaune et Noir ?
· Quand les Eléphants sauvent les finances.
Crée au lendemain de l’indépendance du pays, le championnat national de D1 de Côte d’Ivoire rebaptisé depuis la saison dernière Ligue 1 Orange, avec 14 clubs, sera en piste samedi 24 février pour l’édition 2007. Le nouvel exercice devrait se dérouler dans un climat économique un peu plus confortable que celui de 2006 puisque la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), a augmenté la subvention annuelle allouée aux clubs. Une situation rendue possible grâce à l’explosion des Eléphants sur la scène internationale ces deux dernières années. La FIF attend ainsi un peu plus de 2 milliards de F CFA de la FIFA pour la participation de la Côte d’Ivoire au dernier Mondial de l’instance suprême disputé en Allemagne l’année dernière. En outre, la bonne santé de la sélection ivoirienne a aimanté plusieurs entreprises du pays dont la société de téléphonie mobile Orange qui parraine l’élite ivoirienne. Le championnat ivoirien est l’un des plus réguliers en Afrique Occidentale.
· L’Asec peut-il relever le challenge ?
Que se soit sur le terrain sportif, financier, commercial ou même médiatique, où il possède un temps d’avance sur tous ses adversaires, l’Asec Mimosas sera encore le grand favori de la Ligue 1 cuvée 2007. A l’heure où il s’apprête à remettre son titre en jeu pour la huitième fois d’affilée et à tenter un pari jamais réussi jusqu’ici, il part donc plus que jamais favori et, la qualité de son effectif, malgré les départs des excellents Didier Ya Konan et de Bakary Soro, reste impressionnante. Les champions sortants ont adjoint à leur groupe des valeurs sûres telles que le portier volant Bernard Kouakou ou encore l’ancien capitaine du grand rival aiglon Labi Kassiaty.  Pour peu que les nouvelles recrues trouvent vite leurs marques, pour peu que l’entraîneur Patrick Liewig élabore la formule idéale et trouve des ingrédients différents pour alimenter son moteur, l’Asec Mimosas semble pour l’heure suffisamment armée pour maintenir le cap et espérer, cette fois, remporter la Ligue des champions de la CAF.  
· Quels seront ses principaux adversaires ?
Le recrutement prometteur qu’ont réussi jusqu’ici le Séwé Sports de San Pédro, le Denguélé d’Odienné et à un degré moindre l’Africa Sports (les Vert et Rouge se sont attachés les services de l’ex-international italien Francesco Moriero et de deux joueurs nigérians), laisse penser que la principale menace pour les Mimos doit venir, cette fois, d’une de ces trois équipes-là, avec un à priori favorable pour les hommes de San Pedro, deuxièmes du dernier championnat.
Eugène Diomandé, le jeune ambitieux président séwéké, estime d’ailleurs que son équipe sera « plus compétitive » que la précédente saison et que son groupe (qui a enregistré l’arrivée de cinq Libériens dont trois internationaux) est plus que jamais compétitif. Avec un secteur offensif presque entièrement rénové, son ambition est claire : «  Jouer le titre, titiller l’Asec Mimosas davantage, être plus régulier et surtout assurer notre permanence en Ligue des champions. »
Une chose est certaine. Pour que la qualité du spectacle puisse s’améliorer durablement et que la compétition retrouve un réel intérêt, la Ligue 1 a désespérément besoin de quatre ou cinq autres locomotives dans la lignée de l’Asec Mimosas.  Abdoul Taddei Kapo
 

TOP