Flash Info

  • Il y a 29 min 33 secBasket: La Fédération Ivoirienne ouvre sa chaîne officielle Youtube
  • Il y a 33 min 2 secFootball-International : Christian Kouamé a joué ses premières minutes mercredi avec la Fiorentina en Série A
  • 08/07/2020Football-Élection FIF 2020 : L'Association des entraîneurs décident de parrainer le candidat Idriss Diallo
  • 07/07/2020Football-Afrique : Nordin Amrabat, international marocain, contrôlé positif au Coronavirus
  • 07/07/2020Football-AGO FIF 2020 : 80 nouveaux clubs juridiquement constitués deviennent membres de la FIF
  • 07/07/2020Football-Election FIF 2020: La Commission Electorale a été installée ce mardi en présence de Sidy Diallo

Football- Ligue 1 France : Diané sauve le PSG

Football
Ligue 1

Football- Ligue 1 France : Diané sauve le PSG

19 May 2008 0
Diané sauve le PSG

Le Paris Saint-Germain aura le plaisir d'évoluer en Ligue 1 la saison prochaine ! En allant chercher la victoire sur le terrain de Sochaux (2-1), le club de la capitale a assuré son maintien. L'international ivoirien, Amara Diané, aura endossé le costume de sauveur du PSG en trompant Teddy Richert à deux reprises (22e et 83e).
Les hommes de Paul Le Guen auront pourtant tremblé après l'égalisation de Guirane N'Daw à la 74e minute. Après une nouvelle saison difficile, Paris est passé près de la catastrophe mais a assuré l'essentiel.
Le PSG avait rendez-vous avec son histoire au stade Bonal où les hommes de Paul Le Guen défiaient Sochaux pour le dernier match de la saison. Un dernier match capital pour un PSG seizième au coup d'envoi, avec un point d'avance sur Toulouse et Lens dans la lutte pour le maintien.
Paris par le bon bout
Les Parisiens devaient donc livrer un match plein et n'avaient pas le droit à l'erreur pour ne pas voir leur sort au plus haut niveau dépendre des résultats du TFC et des Sang et Or. Conscient de l'enjeu considérable de ce déplacement franc-comtois, le PSG entamait la rencontre par le bon bout. Pauleta, pour sa dernière sortie sur une pelouse hexagonale, se procurait quelques occasions mais manquait le cadre, d'abord bien contré par Pichot (11e), avant de trouver le mur sur deux coups francs à l'entrée de la surface (15e et 28e). L'Aigle des Açores incarnait la menace première de son équipe mais c'est son partenaire de l'attaque, Amara Diané, qui allait provisoirement libérer le PSG.
Sur un bon pressing de Chantôme sur Afolabi, le TGV ivoirien héritait du cuir sur l'aile droite, progressait avant de déclencher une frappe du pied droit qui ne laissait aucune chance à Richert (0-1, 22e). L'ancien Strasbourgeois offrait une énorme bouffée d'oxygène à Paris, qui assurait alors son maintien, quelque soit les résultats de Toulouse et Lens. Diané passait même tout proche du doublé lorsque sa tête frôlait le montant droit de Richert quatre minutes plus tard (26e). Arrivé à la demi-heure de jeu, Paris continuait d'aller de l'avant. Une fois encore, Pauleta manquait de peu de corser l'addition en ne cadrant pas sa reprise sur un bon centre d'Armand (31e). L'ancien international portugais était encore là pour porter le danger devant la cage sochalienne, juste avant la pause, mais le cadre se dérobait sur un tir du pied gauche (45+1e).
Diané en sauveur
Paris regagnait le vestiaire en ayant parcouru la moitié du chemin menant au salut. D'autant que les nuls de Toulouse contre Valenciennes (1-1) et de Lens contre Bordeaux (0-0) à la pause arrangeaient ses affaires. Sochaux, après avoir subi tout au long des quarante-cinq premières minutes, revenait avec de biens meilleures intentions sur la pelouse. Les Lionceaux offraient un bien meilleur visage à leur président, Jean-Claude Plessis, pour son dernier match à la tête du club. Isabey inquiétait Landreau d'un ballon piqué suite à un coup franc mais le ballon passait de peu au-dessus de la barre transversale (55e). Paris ne parvenait pas à contenir la montée en puissance des locaux qui revenaient finalement au score. Sur un corner parfaitement frappé par Dalmat, N'Daw plaçait une tête hors de portée de Landreau et remettait les deux formations à égalité (1-1, 74e).
Un frisson traversait alors le camp parisien qui s'exposait à une relégation grandissante en fonction des résultats toulousains et lensois. Malmené, le PSG peinait et chaque ballon sentait le KO sur une pelouse de Bonal où le suspense rythmait la fin de rencontre. Dominés, les Parisiens se mettaient finalement à l'abri, contre le cours du jeu. Amara Diané, héros parisien, contournait la protection de balle d'Afolabi pour tacler le ballon au bout de son effort. Richert, sorti au-devant du ballon, était tout surpris et ne pouvait que voir le cuir filer au ralenti dans son but (1-2, 83e).
Paris continue sa route
Paris, grâce à sa première victoire à l'extérieur en 2008, assure finalement son maintien. Le PSG, en proie au doute depuis deux saisons, devra désormais récupérer avant de renouer avec un championnat qui ne lui sourit plus depuis longtemps. Mais ce soir, l'essentiel est ailleurs...
Football.fr

A lire aussi ...

TOP