Flash Info

  • 03/08/2020Athlétisme-Diamond League : Le meeting de Doha, reporté au 9 octobre aura finalement lieu le 25 septembre
  • 03/08/2020Football-Angleterre : L'équipe de Liverpool, "c'est la meilleure du monde à l'heure actuelle" selon Kolo Touré
  • 03/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédération organise un camp pour jeunes de 14 à 18 ans le 6 août 2020 à l'INJS
  • 03/08/2020Football-CAF LdC 2020 : Les demi-finales aller se joueront au Maroc, et la manche retour se tiendra en Egypte (officiel)
  • 03/08/2020Omnisports: Bouramah Ali Harouna, secrétaire général de la Confejes, est décédé ce lundi 3 août 2020 à Dakar
  • 03/08/2020Football-Election FIF 2020 : Sory Diabaté démarre une tournée à l'intérieur par la ville d'Adzopé

Football-France- Ligue 1 : Les 12 Ivoiriens qui font la Ligue 1

Football
Ligue 1

Football-France- Ligue 1 : Les 12 Ivoiriens qui font la Ligue 1

14 August 2008 0
Les 12 Ivoiriens qui font la Ligue 1

Le championnat de Ligue 1 française, dont c’était la grande rentrée des classes le 9 août dernier mettra en scène, 12 joueurs ivoiriens. Attendus au tournant, l’escouade éburnéenne conduite par Baky Koné ne demande qu’à exploser.
La Ligue 1 en version ivoirienne ? C’est comme le téléfilm Ma famille. Il y a les monstres sacrés, Bohiri, Gohou, Delta ou Cléclé. Et les seconds rôles, Ben, Abass et tant d’autres. Baky Koné, Kader Kéïta, Gervinho d’un côté ; Emerse Faé, Kandia Traoré et Tiéné Siaka « Chico » de l’autre. Et les seconds n’ont certainement pas à rougir de la comparaison. Parce que tous, ou presque, abordent ce nouvel exercice de la Ligue 1 avec la ferme intention de briller et de porter haut l’étendard ivoirien. En attendant la fin du mercato le 31 août prochain, c’est donc 12 Ivoiriens dont le chef de file sera incontestablement  le néo- Marseillais Baky Koné, qui se sont jetés dans le grand bain de l’élite hexagonale. www.sport-ivoire.ci fait un tour d’horizon de ces Eléphants appelés à faire vibrer la France.
Bakari Koné «Baky» (Olympique de Marseille)
L’avant- centre supersonique ivoirien entame sur la Canebière, sa quatrième saison dans l’élite française après trois saisons à l’OGC Nice. En passant chez les Phocéens, le talentueux buteur entre dans une nouvelle dimension. Le feuilleton épicé de son transfert a d’entrée mis la pression sur lui. Mais, l’ancien Académicien n’a peur de rien. A Marseille, il est déjà une star. Statut qu’il devra rapidement confirmer pour effacer le fantôme Didier Drogba dans les esprits marseillais. Auteur d’un but absolument fabuleux conte Rennes en ouverture, Baky a déjà donné le ton. Pas de place au doute, le garçon sera l’une des grandes attractions du championnat français.
Kader Kéïta (Olympique Lyonnais)
Cette saison est celle de tous les défis pour la « Popisaï ». Le dribbleur impénitent doit en effet une fière revanche à ses fans et au public lyonnais. La première saison de l’international ivoirien du côté de Gerland n’a pas été à la hauteur de ce qu’on espérait de son immense talent. S’il s’est quelque peu réveillé en fin de saison dernière, l’ancien Aiglon est très attendu cette année. Et devra faire plus. Avec Baky et Gervinho, Kader fait partie des grandes vedettes ivoiriennes de la Ligue 1. 
Kouassi Yao Gervinho (Le Mans)
Epoustouflant aux Jeux Olympiques, Gervinho manque terriblement à son club du Mans qui a mal entamé le championnat. Nouvelle star montante du football ivoirien, l’ancien attaquant de Beveren avait laissé entrevoir la saison écoulée son irrésistible talent. Par instants. Sur l’aile droite, ou en pointe. Gervinho était un feu follet, un intermittent du spectacle. Cette saison devrait être celle de son épanouissement et de sa confirmation. Dans une équipe mancelle en quête de nouveaux leaders, le « Harry Potter » ivoirien sera à 21 ans, un titulaire en puissance.
Emerse Faé (OGC Nice)
C’est le grand retour de ce baroudeur du milieu de terrain en France. Faé revient donc en France après un échec retentissant dans le club anglais de Reading, relégué au terme de la saison. Ancien élément du FC Nantes, le joueur des Eléphants est l’un des paris de l’OGC Nice.
Tiéné Siaka «Chico» (Valenciennes)
Chico n’aura finalement passé que trois ans à Saint- Etienne. Des années qui n’ont pas vraiment été marquées du sceau de la réussite pour le playboy ivoirien. Pour montrer enfin ce dont il était capable, le gaucher magique a mis le cap sur Valenciennes pour un nouveau challenge, forcément excitant. 
Kandia Traoré (FC Sochaux)
C’est en janvier dernier que l’ex- buteur vedette havrais est arrivé à Sochaux en provenance d’Al- Wasl Dubaï aux Emirats Arabes Unis. En 13 rencontres, il n’a jamais trouvé le chemin des filets. Mais cette saison, est une autre : de son pied gauche prodigieux, Kandia est décidé à corriger cette incongruité. Et redevenir la terreur des surfaces.
Coulibaly Kafoumba (OGC Nice)
Ce garçon, est un battant. Au moment où on croyait qu’il s’était enterré en allant en Thaïlande, l’Académicien s’est battu pour accéder au très médiatique championnat français. Mais, il a dû passer par Bastia où les dirigeants azuréens sont allés le chercher en juillet dernier. Considéré comme un crack, Kafu est plein d’ambitions et souhaite se faire un nom au plus haut niveau.
Jean- Jacques Gosso Gosso (AS Monaco)
C’est la bonne surprise de cette intersaison. Après s’être perdu dans des championnats sans grande valeur, l’excellent milieu de terrain ivoirien vient de rallier l’AS Monaco où il fait déjà un tabac. Talentueux et bosseur, Gosso Gosso est l’un des joueurs à suivre cette saison.
Yannick Boli (Paris Saint- Germain)
Parfait inconnu jusque-là, le neveu de Basile Boli s’est surtout fait connaitre en Coupe de France. En Ligue 1, il n’a disputé qu’une seule rencontre. Si son exploit en Coupe de France avait braqué les projecteurs sur lui, le jeune Ivoirien sait pourtant qu’il n’est pas un premier choix dans un club de la capitale bourré de stars.
Franck Dja Djédjé (Grenoble)
Formé au PSG, Franky fait partie des attaquants ivoiriens d’avenir. International espoir, il a largement contribué la saison dernière à l’accession de Grenoble parmi l’élite. Son objectif, disputer le plus grand nombre de matches possibles tout en aidant son équipe à assurer sa survie.
Soro Bakary (Lorient)
Après un passage en Belgique, l’ancien capitaine de l’ASEC Mimosas a déposé ses valises l’an dernier chez les Merlus. S’il n’a jamais évolué avec l’équipe première en 2007-2008, le défenseur international espère connaître meilleur sort pour l’édition 2008-2009 de l’élite française.
Maurice- Junior Dalé (AJ Auxerre)
Avec lui, c’est un véritable pari que tentent les Bourguignons. Parce que, bien qu’étant doué, Dalé n’a jamais visité le haut niveau. Né en France et inconnu en Côte d’Ivoire, il n’a joué que dans des divisions inférieures. Mais, sa brillante saison (14 buts) à Martigues est un argument de poids pour lui.
Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP