Flash Info

  • 03/08/2020Athlétisme-Diamond League : Le meeting de Doha, reporté au 9 octobre aura finalement lieu le 25 septembre
  • 03/08/2020Football-Angleterre : L'équipe de Liverpool, "c'est la meilleure du monde à l'heure actuelle" selon Kolo Touré
  • 03/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédération organise un camp pour jeunes de 14 à 18 ans le 6 août 2020 à l'INJS
  • 03/08/2020Football-CAF LdC 2020 : Les demi-finales aller se joueront au Maroc, et la manche retour se tiendra en Egypte (officiel)
  • 03/08/2020Omnisports: Bouramah Ali Harouna, secrétaire général de la Confejes, est décédé ce lundi 3 août 2020 à Dakar
  • 03/08/2020Football-Election FIF 2020 : Sory Diabaté démarre une tournée à l'intérieur par la ville d'Adzopé

Football- France- Ligue 1- 7e journée : Sanogo et Chico en lumière

Football
Ligue 1

Football- France- Ligue 1- 7e journée : Sanogo et Chico en lumière

27 September 2009 0
Sanogo et Chico en lumière

Saint-Etienne et Valenciennes ont réalisé une bonne opération lors de la 7e journée de la Ligue 1. Comme le week-end dernier, les Eléphants des deux formations ont réalisé une remarquable prestation.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
AS Monaco- AS Saint-Etienne (1-2) 
Bouba trace la voie
 
En France, le premier à se mettre en exergue se nomme Boubacar Sanogo. Auteur de son premier but sous le maillot des Verts en Coupe de la Ligue, Sanogo a ouvert son compteur but en Ligue 1 face à l’AS Monaco. Dès le premier corner de la partie à la 3e minute de jeu, les coéquipiers de Jean-Jacques Gosso Gosso n’ont pas pu empêcher Sanogo d’inscrire de la tête, le but le plus rapide de la 7e journée de Ligue 1. Alors qu’il était incertain, “Bouba“ a montré la voie du succès (1-2) à ses coéquipiers sur la pelouse de Louis II.
 
 
Valenciennes-Marseille  (3-2)
Chico et le VA chicotent l’OM
 
La première défaite de Ligue 1 de l’OM, c’est sur le terrain de Valenciennes qu’elle s’est dessinée. Tiéné Siaka ignoré en sélection nationale de Côte d’Ivoire a bien démontré face aux phocéens qu’il était en possession de tous ses moyens. Et même s’il n’a pas marqué il a donné l’assurance défensive nécessaire pour ne plus permettre aux coéquipiers de Baky Koné, toujours indisponible, de revenir dans la partie. La Victoire (3-2), c’est à la 84e que le VA s’en empare après avoir été mené au score dès la 22e minute (1-2).
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP