Flash Info

  • 14/12/2019Football-Ligue 1-11è journée : SC Gagnoa 0-0 Issia Wazi - Africa 1-0 ASEC Mimosas
  • 13/12/2019Football-Ligue 1-11e journée : SOL FC 1-2 AFAD
  • 13/12/2019Mérite Sportif 2019: www.sport-ivoire.ci a reçu le trophée d'acteur du mouvement sportif ivoirien
  • 13/12/2019Mérite du Sportif: La Fédération ivoirienne de Taekwondo désignée meilleure fédération sportive
  • 13/12/2019Omnisports: 43 fédérations sportives de Côte d'Ivoire ont perçu une subvention globale de 2,85 milliards de Frs Cfa
  • 13/12/2019Jeux Africains 2019: 61 athlètes ivoiriens ont perçu 13.176.000 Cfa comme prime olympique

Football/ 6e journée Ligue 1- ASEC – Africa : 1-0 : L’ASEC prend ses distances

Football
Ligue 1

Football/ 6e journée Ligue 1- ASEC – Africa : 1-0 : L’ASEC prend ses distances

15 April 2007 0
Football/ 6e journée Ligue 1- ASEC – Africa : 1-0 : L’ASEC prend ses distances

Les Jaune et Noir ont mis un terme au coude à coude au sommet du classement du championnat national de Côte d’Ivoire avec l’Africa Sports d’Abidjan. Idrissu Abdul Nafiu à la 90e minute a donné la victoire à l’ASEC Mimosas.
Dans une rencontre où les occasions franches de but se faisaient rarissimes, le coup de tonnerre est encore venu du jeune ghanéen de l’écurie 2007 de Patrick Liewig, le manager français de l’ASEC. Un réalisation qui a délivré les nombreux actionnaires qui ont envahi les travées du stade Félix Houphouët Boigny.
Les Membres associés, eux également, avaient répondu présent à l’appel du président Kuyo Téa Narcisse. Une affluence considérable qui  a quelque peu fait battre en retraite la nostalgie des Asec-Africa antérieurs.
Les 22 acteurs, conscients du grand rôle qu’ils devaient jouer pour fidéliser ce public, sont plutôt passés à côté de leur sujet. Les Aiglons avait pourtant l’occasion de remercier leurs supporters d’être venus les soutenir. Mais Blagnon Goué, Ottro Gnakabi et Enyiaku, qui constituaient la force de frappe de l’Africa, restent muets face à leur ex-coéquipier, Kouakou Bernard, aujourd’hui dans les perches de l’éternel rival.
L’inefficacité à peine voilée de l’attaque des Oyés fait découvrir  une charnière défensive Verde e Rosso (Vert et Rouge en italien) cadenassée par Francesco Moriero, le manager italien des Aiglons,  avec un excellent Koné Tiassé, le portier des Aiglons, et le capitaine Voli Bi-Tra, défenseur tout terrain. Une  paire quasiment irréprochable,   qui n’a cessé de marquer des points sur le tableau d’Ulrich Stielike, le sélectionneur national présent pour suivre le derby ivoirien.
Mais une équipe ne prospère modestement en football par sa défense et plus,  pour son attaque chargée d’inscrire des buts, éléments essentiels pour la victoire. Ce semblant de proverbe, les Aiglons vont le réapprendre à leurs dépends.
Car Idrissu Abdul Nafiu, entré en seconde période, coupe le fil du nul qui tendait à s’étendre jusqu’au coup de sifflet final. A la 90e sur un long ballon de Yao Kouassi Martial,  Koné Tiassé et Voli Bi Tra, les deux hommes forts de la défense de l’Africa, s’entremêlent les pinceaux. Idrissu, en embuscade, en profite pour justifier le coaching de Liewig en plantant le but qui clôture les débats.
Cette victoire permet aux Jaune et Noir de profiter seuls du fauteuil moelleux de Leader du championnat et de se donner plus d’allant psychologique avant de se rendre à Casablanca pour y défier le Wydad Athlétique Club, en huitième de finale retour de la Ligue Africaine des Champions.
Patrick GUITEY
 

A lire aussi ...

TOP