Flash Info

  • Il y a 3 heures 10 minFootball : Seydou Dombia (Sporting Portugal) s'engagera ce mardi avec Bursaspor (Turquie)
  • Il y a 3 heures 10 minFootball : Seydou Dombia (Sporting Portugal) s'engagera ce Mardi avec Bursaspor (Turquie)
  • Il y a 12 heures 44 secFootball-Coupe de la Confédération : CARA 3-1 WAC
  • Il y a 12 heures 1 minFootball-Coupe de la Confédération : Aduana Stars 0-2 ASEC Mimosas
  • 17/08/2018Football-Transfert: Gervinho s'engage avec Parme jusqu'en 2021
  • 13/08/2018Football-CAN 2017-Quart de Finale : RD Congo 1-2 Ghana (Q) --Egypte(Q) 1-0 Maroc
Football
Ligue 1

Crise du Foot ivoirien : Roger Ouégnin se prononce

29 January 2018 0

Le dimanche 28 janvier dernier, Me Roger Ouégnin a profité de l'Assemblée Générale de l’ASEC Mimosas pour donner son avis au sujet de la gestion faite du football local ivoirien par le comité exécutif de la fédération ivoirienne de football.

A la Bourse du Travail à Treichville, pas très loin du siège de la FIF, le patron de l’actuel leader de Ligue 1 a réservé une grande partie de son intervention pour faire  des révélations et des mises au point. Pour lui, les premiers responsables de la crise du football ivoirien restent certains présidents de clubs attachés qu’aux besoins existentiels.  « En 2014, on a signé des documents pour les mêmes problèmes, mais parce qu'on a mis quelque chose sur leur argent, ils ont laissé tomber. On est resté trois personnes seulement dans cette bataille et je leur ai dit que si je veux m'intéresser à leurs affaires, c'est pour ouvrir leurs yeux. Je leur ai aussi dit que petit à petit, ils vont découvrir la vérité parce qu'on court tout droit dans le mur », a rappelé le Pca du club Mimosas.

“Ce n’est pas un coup d’Etat“

Avec le G42 devenu G52 depuis peu, Roger Ouégnin a donné les raisons qui militent pour sa présence « au front » contre la gestion de l’administration Sidy Diallo. «  Ma détermination est ferme. J'ai signé pour dire que ça suffit. Des gens qui disent qu'on a dépensé cette somme (Ndlr : environ cinq milliards) parce que nos joueurs voyage en classe affaire. Outre cela, ils vont dans les hôtels les plus luxueux. Les clubs ne savent rien du tout. Quand ils gagnent, ils n'ont pas besoin des mandants mais quand ils perdent, ils ont besoin des clubs. Vous payez de gros montants aux gens (Ndlr : les entraîneurs), vous les licenciez et payez des sous. On demande, vous dites que c'est confidentiel », a expliqué Me Roger avant de souligner que les agissements des mécontents sont légaux. « Je ne peux pas prévoir ce qui va se passer dans les prochains jours. Ce n'est pas un coup d'Etat mais quelque chose de légal, prévu par les textes. La Fifa va envoyer des convocations individuelles pour le président élu et pour les dissidents. La Fifa dit qu'il y a crise et ce qu'elle dit là, il faut le prendre au sérieux », a-t-il tenté de prévenir sentant certainement un danger pour le football ivoirien à l’horizon.

Dans le G42, il y a des gens en qui je n'ai pas confiance“

Pour ce qui est de la tenue des Etats Généraux du football ivoirien proposé par Sidy Diallo, Roger Ouégnin a dit « non ». En tout cas pas avant la table ronde proposée par la FIFA. « Pour le G42, il n'est pas question de faire des états généraux du football ivoirien. On va à Zurich d'abord. Dans le G42, il y a des gens en qui je n'ai pas confiance. Je les regarde donc à distance mais je suis les évènements. On ne me voit pas mais je suis au front. De ma position, je vois tout le monde. Je ne vais pas à Zurich. Il y a des gens formés qui iront mais ceux qu'on va envoyer à la Fifa, iront avec des dossiers en béton ». Une position hybride qu’il espère lui permettra de mieux gérer les intérêts de l’ASEC Mimosas.

Armel YAO

 

A lire aussi ...

TOP