Flash Info

  • Il y a 2 heures 21 minFootball-Coupe CAF: L'ASEC mimosas anime une conférence de presse ce mardi 17 juillet 2018 au stade Felix Houphouët Boigny à 14h30 , suivie de la conférence de presse du Raja Athletic à 15h45
  • 15/07/2018Football-Mondial 2018: La France championne du monde après avoir battu la Croatie 4-2
  • 14/07/2018Basket-Coupe Nationale 2018-Dame: ABC 54-62 CSA Treichville
  • 14/07/2018Rugby-Silver Cup 2018: Algérie 23-13 Côte d'Ivoire
  • 14/07/2018Basket-Coupe Nationale 2018-Homme: Azur 91-89 CSA Treichville
  • 14/07/2018Athlétisme-Diamond League - Rabat: Cisse Arthur Gue termine à la 8e place du 100m en 10''22
Football
Ligue 1

Crise du Foot Ivoirien : Amichia exhorte au dialogue

2 July 2018 0

Le vendredi 29 juin 2018, le ministre des Sports et Loisirs a procédé à l'inauguration  du Complexe sportif d’Abobo acquis  grâce au Projet goal de la FIFA. Une cérémonie qui a permis à François Albert Amichia de donner, à nouveau, son avis sur la crise qui secoue le football ivoirien.

Le patron du sport qui suit de très près la crise qui oppose le Comité exécutif à des membres actifs a d’abord salué le travail abattu par la FIF, et son président, Sidy Diallo, présent à Abobo. « Monsieur le président, quoi qu'on dise, quoi qu'on pense, vous travaillez. Il est vrai que nous sommes focalisés sur les résultats. Mais les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des attentes du public. Mais cela ne doit pas détruire le travail à court, moyen et long terme que nous devons faire », a déclaré le Ministre.

Par contre, un football évolutif ne verra le jour que si la  paix et un esprit de corps sont appliqués « (...) Nous devons nous retrouver pour permettre au football ivoirien d'être compétitif. Tous ceux qui consacrent leur énergie, leur temps, leur argent, doivent se mettre ensemble pour développer le football », a exhorté François Amichia avant d’indiquer que « la Côte d'Ivoire est un pays de dialogue. Il n'y a aucun problème qui ne puisse trouver de solution. Mais la solution passe par des rencontres, des dialogues, passe surtout par l'intérêt général. Tous au football, nous devons comprendre cela et tendre la main (...) Vous avez déjà tendu la main. Ne cessez pas de tendre la main », s’est-il adressé à Sidy Diallo. Pour finir, le chef de la Tutelle a souhaité « qu'il n'y ait plus de GX, plus d'autre groupe, mais qu'il y ait une seule fédération, un seul football ».

Cette sortie du Ministre des Sports et Loisirs intervient  dans un climat de crise entre la FIF et le GX.   Se référant à l’article 34 des statuts de la Fédération ivoirienne le GX a dénoncé « la mauvaise gestion du football local, notamment l'opacité dans la gestion des fonds mis à la disposition des actuels locataires du siège de la Fédération Ivoirienne de Football ». Face à cette fronde qui tend à le démettre de son fauteuil de président de la FIF, Sidy Diallo a déclaré que sa « main (reste) toujours tendue. Ce qui est important, c'est le développement du football ivoirien », a soutenu le patron de la maison de verre.

DJAMEL BAMBA

 

A lire aussi ...

TOP