Flash Info

  • Il y a 8 heures 29 minAthlétisme: L'Ivoirien Méïté Ben Youssef finit 2è au 100m du Meeting de Marseille en 10'94
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: SOA vs INJS en homme le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: ASEC vs CO Descartes en dame le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Football-Coupe Nationale 2018 : Les demi-finales auront lieu les 20 et 21 juin 2018
  • 19/06/2018Handball-Coupe du Monde 2018 U20 Dame : La Côte d'Ivoire participera à la compétition en Hongrie du 1er au 14 juillet
  • 19/06/2018Vovinam: Me Diori Djibril et Tieu Sekado admis au grade supérieur de 5è Dang à Ho Chi Minh
Football
Ligue 1

ASEC, La fête dans la défection

4 July 2017 0

L’ASEC Mimosas, champion de Côte d’Ivoire. Le gros arbre qui cache une forêt de frictions au sein du club jaune et noir.

Le spectacle du dimanche 2 juillet au Parc des Sports de Treichville en disait long sur la santé populaire du club le plus titré de Côte d’Ivoire. Sacré champion de Côte d’Ivoire après 7 ans de disette, les Mimosas sur le terrain s’attendaient à une mobilisation exceptionnelle autour du roi de Côte d’Ivoire. « C’est vrai qu’on s’attendait à plus de monde et une fête plus en couleur. Cela faisait longtemps que le club n’avait pas savouré un titre. Malheureusement c’était pas aussi festif », nous a confié l’un des joueurs du club, sous le sceau de l’anonymat. « Vous savez, à l’ASEC c’est un peu compliqué de parler. Les dirigeants c’est quelque peu bizarres à ce sujet », nous a-t-il indiqué. Propos vérifiés quelques minutes avant. Sollicité par Radio Côte d’Ivoire, Aristide Bancé a été presqu’interdit d’interview dans les tribunes du Parc des Sports, par Me Roger Ouégnin, le PCA du club. Une attitude qui fut loin d’être appréciée par l’attaquant burkinabé, qui a presque snobé le trophée de champion auquel il a grandement contribué à récupérer.

Le malaise au sein du club, c’est aussi dans les tribunes que cela s’est vu. Et les critiques au niveau de quelques Actionnaires n’ont pas tardé à fuser. « L’ASEC champion ne réussit pas à bonder le Parc des Sports ? Il y a un véritable problème. Nous n’avons pas senti de mobilisation autour de ce moment. La preuve, c’est que le président du CNACO n’était même pas là », a confié un Actionnaire. « Champion. Oui, mais l'arbre ne devrait pas cacher la forêt », a indiqué en guise de parabole, une très célèbre supportrice du club jaune et noir. Un indice qui mène droit dans les couloirs de Sol Béni. Selon des indiscrétions, l’ambiance serait très électrique au conseil d’administration de l’ASEC. Léonce Yacé, président délégué annoncé comme le successeur de Roger Ouégnin, et Messou Kouablan, président du Comité des supporters, ne seraient plus sur la même longueur d’onde que le PCA du club. Leur absence au stade le dimanche dernier pour célébrer le titre ne serait donc pas anodine. Tout comme la défaite face à l’ASI (1-2), qui a clôturé la saison de l’ASEC Mimosas.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP