Flash Info

  • Il y a 5 heures 16 minFootball-Ligue 2-22è journée-Groupe A : Africa Sports 0-0 US Tchologo - Yamoussoukro FC 0-2 ISCA
  • Il y a 9 heures 51 minFootball-Classement FIFA Féminin : La Côte d'Ivoire stagne à la 71e et reste 7e africain
  • Il y a 9 heures 57 min Football-International : Limogé de son poste de sélectionneur du Mali, Eric Sékou Chelle est pressenti pour prendre le FC Metz
  • Il y a 10 heures 53 min Autres Sports : Le CNO-CIV a procédé au lancement des Jeux Olympiques de Paris 2024, ce jeudi 13 juin 2024
  • Il y a 11 heures 33 minFootball-Ligue 1 : Introduction de la VAR à partir de la saison prochaine (Idriss Diallo)
  • 13/06/2024Football-CM 2026 : La FIFA va passer une commande de 700 millions de pièces de maillots auprès de 5 pays africains dont la Côte d'Ivoire

Affluence : Le mouvement “Je suis Ligue 1“ interpelle les clubs

Football
Ligue 1

Affluence : Le mouvement “Je suis Ligue 1“ interpelle les clubs

28 November 2023 0

Le Comité Exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football continue de mener des actions pour la promotion de la Ligue 1 ivoirienne. Les médias ne sont pas non plus en marge. Malheureusement, le spectacle se produit devant des gradins ultra-clairsemés. L'engouement autour du championnat local laisse à désirer.

Un constat saisissant qui a fait réagir Sanh Sévérin, journaliste ivoirien et Président du Mouvement “Je suis Ligue 1“. Alors que plus d’un doigt pointe la maison de verre, le consultant télé a décidé lui de diriger ses critiques et propositions vers les clubs et leurs responsables.

« Être supporter d'un club de football suppose trois éléments : l'amour pour sa ville, sa région, la passion. Le problème de nombre de clubs ivoiriens, c'est que beaucoup ne sont pas basés dans leur ville ou région originelle. L'autre problème, c'est qu'ils n'ont pas une politique en direction des fans. Enfin, les gens ne sont pas forcément des passionnés. (...) La FIF est chargée d'organiser le championnat, faire en sorte que les clubs aient des moyens mais ce n'est pas à elle de convoyer les aficionados au terrain. C'est la responsabilité des clubs seuls. Il faut s'organiser dans ce sens », a-t-il souligné.

Pour changer la donne, il suffit de copier les modèles qui sautent aux yeux, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. « Real Madrid, Barcelone, PSG, Manchester United, Africa Sports, ASEC Mimosas, Yanga SC, FC Porto, Milan AC, Inter Milan...Comment font ses clubs pour que leurs supporters remplissent les gradins des stades ? Ils mènent une politique sportive attrayante. C'est la première chose. Mieux, ils ont une histoire. Ils l'ont forgée cette histoire ». Ainsi faire connaitre et aimer ses couleurs à travers de vastes opérations de séduction et de création de sentiment d’appartenance, telles sont les outils proposés par le Mouvement “Je suis Ligue 1“.

Un remède essayé avec succès par le Racing Club d’Abidjan-Yopougon qui devient l’attraction de la Ligue 1 tant par la qualité du jeu produit par son équipe que par la mobilisation des supporters à chacune de ses prestations.

Par ailleurs, l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations 2023 avec les infrastructures en héritage, devrait permettre, selon Sanh Sévérin, de ramener le public au stade. « A l'issue de la grande messe du football africain, les clubs de l'intérieur accueilleront les matches sur leur installation. Ça sera l'occasion pour les clubs de faire participer les populations à la vie de leur club », a-t-il indiqué. D’ailleurs, en septembre dernier, sur un plateau télé, le Président de la FIF, Yacine Idriss Diallo, assurait que les équipes locales retourneraient sur leur base.

En attendant, l’ASEC Mimosas qui accueille le Wydad Athletic Club de Casablanca dans le cadre de la 2è journée de la CAF Ligue des Champions, aura l’occasion de tester sa capacité de mobilisation. Et ce, au stade Félix Houphouët-Boigny, le samedi prochain.

Chamade YAH

TOP