Flash Info

  • 25/05/2018Football-Mondial 2026 : Le Liberia ne soutiendra pas le Maroc en concurrence avec le trio USA-Mexique-Canada
  • 25/05/2018Football-Transfert: Le technicien espagnol Unaï Emery veut enrôler Seri Jean Michael à Arsenal dès cet été
  • 25/05/2018Athlétisme: La Fédération ivoirienne organise le samedi 26 mai une compétition Inter-ligues au stade Houphouët-Boigny
  • 25/05/2018Football-International: Yaya Touré a déclaré vouloir évoluer avec Paul Pogba "pour lui apprendre des choses"
  • 25/05/2018Football-CAN 2021: Lambert Feh Kessé et le COCAN 2021 ont rencontré les autorités de Bouaké
  • 25/05/2018Omnisports: Le Comité Ad'hoc mis sur pied par le CNO pour gérer le taekwondo ivoirien est dissout
Football
Ligue 1

8è Journée : Qui peut arrêter l’ASEC ?

4 December 2017 0

La Ligue 1 est passée dans une dimension offensive, tout au long de sa 8è journée. Seule la rencontre Séwé-ASI a plombé l’ambiance du ballet auquel ont largement contribué l’ASEC Mimosas et le Sporting Club.

Pourtant, ce sont bien les Mimosas qui forcent l’admiration. Annoncés sonnés après deux premières journées en demi-teintes, les Mimosas se sont réveillés. Et visiblement partis pour ne plus se rendormir. Face à Tanda, pas habitué à prendre l’eau à l’épreuve des jaune et noir, l’ASEC a étalé une boulimie offensive. Même  Ahmed Touré, novice de la Ligue 1, a trouvé sa voie et celle des filets ouverts des Etoiles du Gontougo. De quoi aiguiser l’appétit de Komlan Agbegniadan, auteur d’un doublé, et le génie de Fonsinho. Les habitués. Un feu d’artifice terni par la réduction du score de Tanda, qui hisse l’ASEC au statut de meilleure attaque provisoire de Ligue 1, avec 16 buts, et de meilleure défense avec 3 buts encaissés.  C’est pourtant la constance dans la performance des hommes d’Amani Yao qui épate même les plus sceptiques. Et c’est l’ASI d’Abengourou, prochain adversaire de l’actuel leader de Ligue 1, qui doit avoir froid dans le dos.

Togui Mel Williams, constitue à lui tout seul, une terreur pour les défenses de Ligue 1. Et l’Africa qui visitait les nouvelles installations du Sporting Club de Gagnoa ont tâté la vista de la nouvelle offensive locale. Puissant, précis et malin, Togui, en 90 minutes, a trompé a trois reprises Blé Zadi qui n’avait concédé jusque là que 3 buts. Sa haute contribution dans la chute des Aiglons du Fromager hisse l’ex-pensionnaire de la Botola Ligue du Maroc au sommet du classement des buteurs de Ligue 1 avec 7 réalisations. Certainement que lui pourra faire trembler la défense de l’ASEC. Mais tout proche du derby ASEC-Africa, l’on n’a pas encore à l’esprit ce que Togui pourrait faire dans le jardin des Mimosas. Les Actionnaires, sur un nuage, n’y pensent même pas. Eux, préfèrent rire de Tanda et du Séwé, avant-derniers vainqueurs du championnat et incapables d’engranger la moindre victoire. Après deux mois de compétition. Une véritable malédiction.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP