Flash Info

  • 19/09/2017France-CAEN-Christian Kouakou, victime d'une entorse de la cheville gauche, manquera quinze jours de compétition
  • 18/09/2017Football-Côte d'Ivoire: N'Dri Koffi Romaric a mis un terme à sa carrière de footballeur à 34 ans
  • 18/09/2017Cyclisme-Côte d'Ivoire: Allah Kouamé candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération ivoirienne
  • 18/09/2017Afrobasket 2017 Dame : Les Eléphantes de Côte d'Ivoire attendent toujours leurs primes
  • 18/09/2017Football-France: Gervinho croit dans le travail de Rudi Garcia à l'Olympique de Marseille
  • 17/09/2017Football-Coupe UFOA 2017-Groupe B: Niger 0-0 Côte d'Ivoire
Football
Ligue 1

26000 CFA par jour pour le “Ballon d’Or“

17 July 2017 0

La soirée des récompenses des meilleurs de Ligue 1 s’est déroulée le samedi 15 juillet à Abidjan. Le temps pour les observateurs de connaitre la valeur des différents lauréats.

Combien pèse le titre meilleur joueur de Ligue 1 de Côte d’Ivoire ? La réponse a été vite révélée à la Maison de l’Entreprise. Attribué à Aristide Bancé, l’attaquant burkinabé, absent pour l’occasion, s’est fait allouer une enveloppe de 700 mille Frs Cfa, offerte par la seule Association des Footballeurs Ivoirien (AFI), aidée de son partenaire officiel, la CIE. Pour Bancé, c’est un ratio de 26.923 par journée sur les 26 jouées de la saison. Un bien maigre tribu, selon plusieurs observateurs loin de comprendre le manque d'implication de la Ligue Professionnelle à ce niveau.

Quoique la star de Ligue 1 s’est taillée la plus grande part du lion érigée par l'AFI au cours de la soirée des récompenses de la LFP. Meilleur buteur avec 13 buts, Aristide Bancé a également empoché l’enveloppe de 300 mille Frs Cfa. Soit un peu plus de 23 mille par but inscrit sous les couleurs de l’ASEC Mimosas. Un ratio qui aura tendance à chuter en cas de meilleure performance. Appliqué aux 17 réalisations de Wilfried Yessoh Kizito, meilleur fusil de la saison dernière, l’ex-attaquant du Denguélé d’Odiénné repartirait avec un peu plus de 17 mille Frs Cfa par but.

Des récompenses totalement supportées par l'AFI (2,3 millions de Frs Cfa au total), au-delà des salaires régulièrement impayés, qui sont, par ailleurs, loin d’être un outil de dissuasion face à la fuite constante des talents. Pour preuve, après une saison  plutôt satisfaisante, Aristide Bancé a décidé de poser ses valises au sein de la Premier League égyptienne, beaucoup plus valorisante. Et c’est certain, l’attaquant international burkinabé n’est qu’une flaque dans une vague de départs que la Ligue 1 subira, avant le début de l’exercice 2017-2018. Un handicap déjà pour le spectacle, mais aussi pour l’équipe nationale A’ qui se prépare pour les éliminatoires du CHAN 2018.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP