Flash Info

  • Il y a 8 heures 17 minAthlétisme: L'Ivoirien Méïté Ben Youssef finit 2è au 100m du Meeting de Marseille en 10'94
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: SOA vs INJS en homme le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: ASEC vs CO Descartes en dame le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Football-Coupe Nationale 2018 : Les demi-finales auront lieu les 20 et 21 juin 2018
  • 19/06/2018Handball-Coupe du Monde 2018 U20 Dame : La Côte d'Ivoire participera à la compétition en Hongrie du 1er au 14 juillet
  • 19/06/2018Vovinam: Me Diori Djibril et Tieu Sekado admis au grade supérieur de 5è Dang à Ho Chi Minh
Football
Ligue 1

21è journée : Renversant ASEC-AFAD !

14 May 2017 0

Grand moment d’indécision au score pendant 90 minutes. C’est la valse d’émotions que l’ASEC et l’AFAD ont servi à leurs supporters à la clôture de la 21è journée de Ligue 1. Score final : 3-3.

Trois défaites d’affilées en Ligue 1. C’était le passif de l’ASEC face à l’AFAD sans grade, mais bête noire des Mimosas. Après avoir contrarié les jaune et noir à l’aller (2-1), c’est tambour battant que les Lions du Plateau entament la partie, confirmant leur statut. Dès la 3è, le coup franc magistral des 45 mètres de Yao Kevin, n’a que faire de l’envolée d’Hervé Koffi battu (0-1). Le début d’une soirée renversante. Car 14 minutes plus tard, les Afadistes, seigneuriaux dans la circulation de balle, enfoncent le clou grâce au puissant Thierry Mathias (0-2). Mais les hommes d’Alain Yonsian, nouveau coach des Blues, lancés sur le chemin du succès, se laissent attendrir par la suffisance. Une aubaine pour Willy Bracciano. Seul véritable éclair dans la grisaille Mimosas, le milieu international espoir de Côte d’Ivoire, profite d’une mauvaise relance de l’AFAD, pour réduire d’un pointu la marque (1-2, 34è). De l’espoir pour les Mimosas, mais les applaudissements à la pause sont pour les Académiciens.

Au retour de la pause au Champroux, l’ASEC est plus pressant, plus agressif. Et même si l’aisance technique et la maitrise collective sont AFAD, le réalisme est plutôt du côté des jaune et noir cette fois en noir et blanc. Il est porté encore une fois, par le même dossard. Le 26. Celui de Willy Bracciano. Servi par Aristide Bancé en deçà cette fois, le milieu défensif ajuste parfaitement Ulrich N’Drin, le gardien des Lions (2-2, 49è). Son premier doublé de la saison. La confiance change de camp. Et le pressing des hommes de Traoré Siaka est payant. A la 84è, la défense bleue tergiverse, le penalty est indiscutable. Bancé, plutôt en retrait, ne se défile pas. Son exercice réussi permet à l’ASEC de prendre l’avantage (3-2, 86è). Dès cet instant, l’attaquant burkinabé, transparent jusque là, tire la couverture sur lui. Après une célébration provocatrice à la suite de son but, Bancé en 2 minutes emballe encore plus la partie. Une frappe sur le poteau dans la foulée du but, et un penalty non signalé à la suite d'une faute évidente, le mettent à l’affiche du choc. Et au centre de la tension autour de M. Diomandé Abdoul, l'arbitre de la rencontre, pointé du doigt par des actionnaires en colère. Une euphorie refroidie par Brou Manassé dans le temps additionnel. Sur une situation inhabituelle avec un joueur affaissé de part et d’autre, le transfuge de l’ASEC arrache le point du nul (3-3) et contrarie l’ASEC dans son envol vers le sacre, au coup de sifflet final.

Une bonne nouvelle pour le WAC, vainqueur plus tôt de l’AS Denguélé (2-0), qui n’est plus qu’à trois points de l’ASEC. De quoi donner encore plus d’intérêt au derby de la 21è journée de Ligue 1. Car l’Africa (à 6 points de l’ASEC) pourrait, en cas de victoire, privé l’éternel rival du titre tant convoité, et se positionner pour un sprint final de folie.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP