Flash Info

  • 23/06/2019Football-CAN 2019-Côte d'Ivoire: Blessé à la cuisse, Souleymane Doumbia incertain pour l'Afrique du Sud
  • 23/06/2019Basket-PlayOffs 2019-1/2 finale homme ALLER: CSA Treichville 59-55 AZUR
  • 21/06/2019Football-CAN 2019: Victime d'un malaise cardiaque, le Nigerian Samuel Kalu hospitalisé en Égypte
  • 21/06/2019Handball: Le championnat national prévu pour démarrer ce weekend est ajourné
  • 21/06/2019Football-CAN 2019: Là sélection Camerounaise, minée par une crise de primes impayées, est finalement en Egypte
  • 21/06/2019Basket-PlayOffs 2019-1/2 finale homme: CSA Treichville - AZUR samedi à 18H GMT

« Trop de légèreté au niveau des arbitres »

Football
Ligue 1

« Trop de légèreté au niveau des arbitres »

6 March 2019 0

Au terme d’une rencontre très engagé physiquement contre le Racing Club d'Abidjan, le coach de l’ASEC Mimosas Amani YAO a été satisfait de la prestation de son équipe. Il nous a livré ses impressions en fin de partie.

Vos impressions au terme de la partie 

Ça été un très bon match avec deux bonnes équipes, un match très engagé. On a buté sur une défense hermétique du Racing mais dans l’ensemble vu l’engagement, la prestation j’ai aimé l’état d’esprit des joueurs malheureusement comme je l’ai dit on a buté sur une équipe bien organisée défensivement. Très compacte derrière, on n’a pas pu se procurer assez d’occasions.

Ce match a-t-il été un très bon test pour vous dans la perspective de la Ligues des champions ?

Oui ça été un bon adversaire, on va en tirer les enseignements maintenant le WAC (NDLR : WAC de Casablanca) c’est un autre calibre. On a perdu au match Aller et on a à cœur de renverser la situation ici de prendre les trois points. C’est notre dernier match à domicile on a pas le choix et obligatoirement il va falloir battre le WAC samedi.

Quel a été votre point de satisfaction au cours de cette rencontre ?

Je suis content de l’ensemble des joueurs, de l’état d’esprit. Du début à la fin ils se sont battus, ils ont poussé malheureusement il a manqué ce but pour qu’ils soient récompensés de leur effort mais j’ai aimé beaucoup l’engagement, le rythme qu’ils ont mis, la volonté surtout.

Comment expliquez-vous le caractère physique de ce match avec 3 cartons jaunes de part et d’autres ?

Tous les adversaires de l’ASEC Mimosas viennent avec la rage, la volonté. J’ai rarement vu cette équipe du Racing d’Abidjan avec autant d’agressivité. Il faut le reconnaitre aussi parfois qu’il y’a un peu trop de légèreté au niveau des hommes en noir. Il faut sévit. Que ça soit de leur côté ou de l’adversaire il faut sévit pour ne pas que le jeu s’en lise. Voilà il y’a eu trop de légèreté ce soir-là mais tout adversaire qui vient jouer contre l’ASEC Livre le match de la mort  

Le titre est désormais loin pour l’ASEC Mimosas … 

Je l’ai dit ici la dernière fois qu’il restait 8 matches et que la SOA avait 12 points d’avance à moins qu’ils soient des navets pour qu’on viennent les dépasser.

Propos recueillis par Armel YAO

A lire aussi ...

TOP