Flash Info

  • 22/09/2017Cyclisme: L'Union cycliste internationale (UCI) va utiliser l'arbitrage vidéo la saison prochaine
  • 22/09/2017Football-FIFA: Ronaldo, Messi et Neymar finalistes au titre de Joueur de l'année
  • 22/09/2017Football-El.CM 2018: Marc Wilmots devrait donner sa liste pour le Mali le jeudi 28 septembre prochain
  • 22/09/2017Viet Vo Dao: Le président de la Fédération mondiale promet un stage au Vietnam aux encadreurs ivoiriens
  • 22/09/2017Football-Ligue 1: Diabaté Inza quitte l'AS Tanda et signe 2 ans en faveur du FC San Pedro
  • 22/09/2017Afrobasket 2017 Dame: Les Eléphantes ont reçu une prime olympique de 450.000 Frs Cfa chacune
Football
Ligue 1

« Je reste à l’Africa si… »

8 August 2017 0

L’Africa a officiellement décroché son 17è trophée de Coupe Nationale de Côte d’Ivoire, le dimanche face à l’AS Tanda (3-0). Un nouveau succès dans cette compétition qui porte la griffe d’Aka Kouamé Basile.

Et pourtant, le technicien ivoirien pourrait ne plus être à la tête du club vert et rouge qu’il a porté en Coupe de la Confédération. Grâce au succès en Coupe Nationale.

Arrivée en février dernier à la tête d’une équipe classée 7è de Ligue 1, Aka Kouamé, contesté par plusieurs supporters du club, a tissé peu à peu le nid des Aiglons. « Mais cela été très difficile. Les conditions de travail étaient compliqués pour tout le monde », a-t-il révélé au stade Robert Champroux.

Heureux de l’aboutissement de 7 mois de travail, Aka Kouamé Basile n’est pas certain de poursuivre l’aventure. « Ce n’est pas une question d’argent. Il faut s’asseoir avec les dirigeants à présent pour parler de structuration de l’équipe et pour se projeter sur l’avenir. Il faut un projet et mettre les canaux en place pour que le travail progresse ». Un préalable avant toute prolongation de son contrat qui a pris fin au terme de la saison.

« Aka Kouamé reste avec nous »

De son côté, Alexis Vagba ne compte pas laisser partir son entraîneur. « C’est une question qui ne se pose pas. Aka Kouamé reste avec nous », a indiqué le président de l’Africa Sports. Une volonté qui devrait être appuyée par des propositions concrètes au technicien ivoirien. « Nous allons discuter mais notre priorité c’est bien qu’il reste », a-t-il conclu sur le dossier. Un centre d’entraînement fixe, des équipements adéquats et un salaire régulier devraient faire déjà l’affaire, s’il veut vraiment conserver son coach.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP