Flash Info

  • 23/05/2019Handball-Côte d'Ivoire: La nouvelle saison nationale devrait démarrer le 1er juin 2019 (source)
  • 23/05/2019Jeux de Dames: La Côte d'Ivoire accueille le championnat du monde senior du 14 septembre au 4 octobre 2019 à Yamoussoukro
  • 23/05/2019Volley-Jeux Africains 2019 : La Côte d'Ivoire ne s'est pas qualifiée dans les éliminatoires de la Zone 3
  • 23/05/2019Football-Ligue 1: Joël Yérégbé élu meilleur joueur de la saison par le Le Kpakpato Sportif
  • 23/05/2019Football-Mondial 2022: La FIFA renonce à son projet de passer de 32 à 48 équipes
  • 21/05/2019Football-Can 2019: Cérémonie de lancement de la mobilisation du CNSE ce Jeudi 23 Mai au Palais des sports de Treichville à partir de 14H
Football
Ligue 1

« Je dédie ce sacre à Norbert Saraka »

6 May 2019 0

Heureux de décrocher le premier titre de sa carrière à la tête de la SOA, Jean-Baptiste Aka se réjouit tout en rendant hommage à ses formateurs. Au-delà, le binôme de Bilé Ekpagni est conscient des futurs challenges dont la CAF Ligue des Champions.

Comment réagissez-vous au soir de ce sacre que personne ne pouvait imaginer ?

Ce sont beaucoup d'émotion mêlée à une grande joie, un sentiment de satisfaction et de devoir accompli. Prendre une équipe qui a frôlé la relégation la saison précédente et en faire un champion l'exercice suivant c'est un véritable exploit. Nous avons bossé toute la saison avec un objectif à l'entame qui était le maintien. De ce modeste challenge est né ce sacre. C'est vous dire l'immensité de ma joie.

À qui dédiez -vous ce titre historique ?

Je dédie ce premier titre de l'histoire de la SOA à un grand homme qui n'est plus de ce monde. Je pense au coach Norbert Saraka qui m 'a offert les premiers frissons de ce métier en m'accompagnant et en me coachant pour faire de moi celui que je suis aujourd'hui. Je suis son produit. Et de là où il se trouve, je sais qu'il sera fier de son poulain que je suis. Je tiens également à dire merci au coach Martial Yéo qui par ses appels et conseils d'expert, m'a orienté tout le long de cette saison. Mes remerciements vont à l'endroit du Coach Kaé Oulaï, sans oublier les observateurs et critiques sportifs qui m'ont permis de puiser au fond de moi-même. Voici aujourd'hui le résultat.

Depuis la 2e journée, la SOA s'était emparée du podium. Depuis lors, vous n'avez point cesser d'exprimer votre ferme foi en ce sacre. Sur quoi reposait cette inébranlable confiance ?

La véritable assise de cette foi était le travail. Je voyais les enfants qui se saignaient à blanc lors des séances d'entraînement. La seconde était la parfaite synergie et surtout l'inestimable apport de notre direction. Ces deux facteurs étaient pour nous des gages de succès. Nous y avons cru. Et aujourd'hui, le temps nous donne raison.

Où avez -vous trouvé la dernière énergie lorsque parfois tous vos plans et même votre carrière passaient par de douloureuses péripéties ?

Je dirai Dieu, ma force. Mais aussi ma famille avec en ligne de mire mon épouse et ma fille. Elles qui en dépit des difficultés traversées depuis les premières heures de ma carrière d'entraineur, m'ont toujours supporté. C'est ensemble qu'on a encaissé les coups lors de mes passages infructueux dans certains clubs. Merci à elles. Ce sacre est également le leur.

Même si vous savourez ce soir votre premier titre, vous ne devez guère oublier le vaste chantier pour la saison prochaine. Car l'équipe a grand besoin de nouvelles armes au vu des futures joutes continentales. En êtes-vous conscient ?

Absolument ! Le premier travail sera celui d'un bon recrutement en vue de renforcer l'équipe et en lui offrir un bien meilleur visage. C'est un impératif ! Nous jouerons la Ligue africaine des Champions. Nous serons des ambassadeurs du football ivoirien. Nous n'avons pas le droit de faire piètre figure. Nous devrons nous battre pour ramener les places que la Côte d'Ivoire a perdu. C'est maintenant que le plus dur commence. J'ai foi qu'avec tous ceux qui m'entourent, nous allons y arriver.

Réalisée par Lebéni M.K

A lire aussi ...

TOP