Flash Info

  • Il y a 5 min 45 secFootball-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • Il y a 6 min 33 secBasket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • Il y a 11 min 4 secFootball-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • Il y a 14 min 26 secFootball-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • Il y a 16 min 45 secOmnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022
  • Il y a 23 min 36 secFootball-Coronavirus : Pape Diouf infecté au Sénégal est conduit en France sous assistance respiratoire

Sol FC marche sur Issia pour remporter la Ligue 2

Football
Ligue 1
Ligue 2

Sol FC marche sur Issia pour remporter la Ligue 2

16 May 2019 0

La Ligue 2 connait ses deux promus en Ligue 1. Avant leurs débuts dans l'élite du football ivoirien, Sol FC et Issia Wazi se sont affrontés, mercredi au Champroux, pour la finale de Ligue 2.

Pour marquer leur retour à la lumière, 7 ans après leur descente aux "enfers", les Indomptables d'Issia n'auront pas mérité leur sobriquet. Face à une séduisante formation de Sol FC, les Wazios ont totalement sombrer (4-1).

Un triplé de Kassoum Koné (1ère, 22è, 78è), et une réalisation de Yannick Obité Dago (47è) pour Sol FC, ont assombri la réduction du score d'Abdoul Kader Coulibaly (67è), qui inscrivait pourtant son 13è but de la saison. 

Une défaite nette des Indomptables d'Issia qui propulse l'ambassadeur de la commune d'Abobo aux devants de la scène du football local avec le trophée 2018-2019 de Ligue 2, tiré des mains de Sory Diabaté, président de la Ligue professionnelle, et brandi par Siriki Koné, capitaine des Guerriers Abobolais.

Sol FC, une belle promesse avant ses débuts historiques en Ligue 1, quand Issia Wazi devra se remettre au travail, pour écrire son retour dans l'élite avec des lettres bien plus intéressantes que la copie livrée mercredi face à son colistier de la montée.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP