Flash Info

  • 13/10/2019Football-Amical: Côte d'Ivoire 3-1 RD Congo
  • 13/10/2019Athletisme: Marie Josée Ta Lou est arrivée à Abidjan ce dimanche avec sa médaille de bronze
  • 11/10/2019Athlétisme: Marie Josée Ta Lou, médaillée de bronze aux mondiaux 2019, à Abidjan le dimanche 13 octobre à 16h30
  • 11/10/2019Football-Transfert: Gervinho prolonge son contrat à Parme jusqu'en 2022
  • 11/10/2019Handball-Clubs Champions 2019 (M): Le Red Star éliminé à l'étape des quarts de finale par le Zamalek (35-23)
  • 11/10/2019Football-CAN U23 Égypte 2019 : Le processus d'accréditation des médias s’étendra du 11 au 25 octobre 2019.

Football- Côte d’Ivoire- Mtn Ligue 1 : L’Africa risque la descente en Ligue 2

Football
Ligue 1
Ligue 2

Football- Côte d’Ivoire- Mtn Ligue 1 : L’Africa risque la descente en Ligue 2

12 February 2009 0
L’Africa risque la descente en Ligue 2

La Fifa vient de faire parvenir à la Fédération Ivoirienne de Football un courrier sommant l’Africa Sports de régler ses différents financier avec Francesco Moriero, ex-manager de l’équipe Aiglon. Une réponse non-favorable  à cet avertissement pourrait plonger le champion de Côte d’Ivoire dans la tourmente.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
La tourmente s’identifie à une rétrogradation du champion de Côte d’Ivoire en Ligue 2 si le club ne verse pas 200 millions de francs CFA à Francesco Moriero, ancien patron de l’encadrement technique du club Aiglon limogé  et remplacé par son adjoint Antonio Nobile, encore en poste. La Fifa poursuit donc les mauvais payeurs du football mondial dont fait partie à présent l’Africa Sports d’Abidjan. Et si le club de Kuyo Téa Narcisse persiste dans son nouveau statut aux yeux de l’instance mondiale du football, il pourrait ne pas participer également à la Caf Ligue des Champions.
 
Il n’y a pas longtemps, le président Kuyo Téa Narcisse annonçait que le club qu’il dirige à présent, avait quelques soucis financiers. La preuve, aucune prime à la signature pour les joueurs Aiglons dont la plupart n’a pas accepté cette réforme de l’ère Kuyo Téa.  Si cette décision a le don de prouver que le champion de Côte d’Ivoire a mal à sa caisse, il soulève la question de savoir comment il s’y prendra pour éviter les sanctions brandies par la Fifa.
Pas plus tard que la semaine dernière, les dirigeants Vert et Rouge refusaient de participer au premier derby de la saison face à l’Asec lors de la dernière journée de la Coupe Houphouët-Boigny. Et pour cause, la Fif aurait attribué la récompense financière (17 millions de francs CFA) du champion de Ligue 1 à Gbonké Tia Martin, également ex-entraîneur du club Vert et Rouge,  pour régler des différends financiers déjà tranchés par la justice ivoirienne. La Fif à dos et les caisses résolument vides, l’Africa s’enlise dans une affaire où elle seule devra se sortir d’affaire pour ne pas connaître le pire.
 
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP