Flash Info

  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Yao Kévin, Kouakou Raoul et Zouzoua Pacôme forfaits pour la Zambie
  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Badié Gbagnon en renfort pour remplacer Inza Diabaté blessé à la cuisse
  • 14/01/2018Football-CHAN 2018-Groupe B: Côte d'Ivoire 0-1 Namibie
  • 12/01/2018Football-Transfert: Brice Dja Djédjé prêté par Watford au RC Lens pour 6 mois avec option d'achat
  • 12/01/2018Volley-Championnat national: La saison 2018 s'ouvre le samedi 20 janvier 2017 au Palais des Sports de Treichville
  • 12/01/2018Omnisports: Lassana Palenfo serait partant pour un nouveau mandat à la tête du CNO-CIV (source)
Football
Ligue 1
Elephants

Crise du Foot Ivoirien : La FIF exige des signatures authentiques

6 January 2018 0

Les épisodes de la Crise du Foot Ivoirien s’enchaînent. 48 heures après avoir informé le paysage sportif de sa réception de la requête de 42 clubs et groupements d’intérêt exigeant une Assemblée Générale Extraordinaire avec pour seul ordre du jour, la révocation de Sidy Diallo et de son comité exécutif, la FIF s’est prononcée comme promis.

Et si l’on s’attendait à une réponse ferme concernant la tenue ou pas de l’AGE, la FIF a annoncé plutôt qu’elle réclamait les originaux des copies de signatures des représentants de clubs et groupements d’intérêts engagés pour débarquer le locataire de la maison de verre.

« La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) informe la Famille du football ivoirien, de ce que par exploit d’huissier en date des 03 et 04 janvier 2018, elle a mandaté un huissier de justice à l’effet de réclamer aux clubs membres demandant la convocation d’une Assemblée Générale extraordinaire, l’original des demandes individuelles signées par ceux-ci et adressées au Comité Exécutif de la FIF », indique le communiqué en date du 3 janvier 2018.

Cette démarche jugée « légitime et normale » par la FIF,  qui a défaut d’être satisfaite occasionnerait un non-lieu. Ainsi, « l’exploit de l’huissier vise à réclamer juste la remise des originaux et à informer par la même occasion les clubs demandeurs qu’à défaut, le Comité Exécutif ne saurait se satisfaire des copies qui lui ont été notifiées, partant qu’il est en droit de considérer qu’il n’a pu être valablement saisi sur la base de copies ».

En clair, les 42 clubs et groupements d’intérêt devront certifier ou confirmer qu’ils sont bel et bien les signataires de la requête exigeant au comité exécutif de la FIF, l’organisation d’une Assemblée Générale Extraordinaire avec pour seul point la révocation de Sidy Diallo. Selon des renseignements publiés sur les réseaux sociaux puis confirmés par le président de la Conférence des présidents de clubs, l’ASEC Mimosas a déjà confirmé sa signature.

Pour rappel, une pétition signée de 38 clubs et 4 groupements d’intérêts, a été déposée le vendredi 29 décembre 2017 au siège de la Fédération ivoirienne de football. Dans le courrier assorti à la pétition, les clubs exigent une Assemblée Générale Extraordinaire à Sidy Diallo.

Un courrier qui fait suite à la fronde de plusieurs clubs en désaccord avec la gestion d’Augustin Sidy Diallo. Une contestation lisible depuis plusieurs années qui a enflé à la suite de l’élimination de la Côte d’Ivoire de la Coupe du Monde 2018, le 11 novembre 2017 dernier.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP