Flash Info

  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Yao Kévin, Kouakou Raoul et Zouzoua Pacôme forfaits pour la Zambie
  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Badié Gbagnon en renfort pour remplacer Inza Diabaté blessé à la cuisse
  • 14/01/2018Football-CHAN 2018-Groupe B: Côte d'Ivoire 0-1 Namibie
  • 12/01/2018Football-Transfert: Brice Dja Djédjé prêté par Watford au RC Lens pour 6 mois avec option d'achat
  • 12/01/2018Volley-Championnat national: La saison 2018 s'ouvre le samedi 20 janvier 2017 au Palais des Sports de Treichville
  • 12/01/2018Omnisports: Lassana Palenfo serait partant pour un nouveau mandat à la tête du CNO-CIV (source)
Football
Ligue 1
Elephants

Crise du Foot Ivoirien : 4 clubs se désistent du G42

10 January 2018 0

Dans son communiqué du mercredi 10 janvier 2018, la FIF a informé l’opinion du désistement de 4 clubs sur les 42 qui, le 29 décembre 2017, avaient exigé par courrier et conformément aux textes de la faîtière, la tenue d’une Assemblée Générale Extraordinaire avec pour seul ordre du jour la révocation d’Augustin Sidy Diallo et de son comité exécutif.

Nommés dans le document des pétitionnaires, les clubs de Cosmos FC d’Abidjan, de l’AS Divo, de Guerry FC de Gagnoa et de Tanoh Sport Appimandoum ont, selon la FIF, formellement désisté. « Sur ces 42 membres actifs, à ce jour la FIF a reçu des clubs signataires quatre (4) désistements formels. Ces clubs déclarent ne plus se reconnaître dans la demande de convocation de l’assemblée générale extraordinaire et annulent de façon irrévocable et définitive les dites demandes », a confirmé le communiqué lu par Jean Baptiste Sam Etiassé, Directeur Exécutif de la FIF, face à la presse nationale et internationale. Aussi, pour évacuer tout doute au sujet de ces désistement, le communiqué signé de Sidy Diallo indique également que « ces désistements sont parvenus à la FIF en original rédigés sur papier entête et revêtues de la signature des présidents et de leur sceau ». Si « cet acte de désistement et d’annulation est parfaitement valable juridiquement », alors « force est de constater que du fait de ces désistements, les clubs demandeurs se retrouvent à 38. Le quorum requis par les textes statutaires ne se trouve donc pas réuni », pour exiger une Assemblée Générale Extraordinaire dans les délais requis par les textes de la FIF.

Si cet élément majeur apporte un bol d’air à la maison de verre, elle n’est pas le seul sur lequel s’appuie la FIF. En effet, la pluralité des ordres du jour inscrit sur la copie des demandes mais aussi « le refus délibéré (de plusieurs clubs sauf l’ASEC Mimosas) de remettre les originaux » de leur requête, conforte Sidy Diallo dans son fauteuil de président avant un nouveau coup de tonnerre. Mais avant et en conclusion de l’analyse de la demande du G42 devenu G38, « la saisine de la Fédération Ivoirienne de Football, par exploit d’huissier de justice du 29 décembre 2017, est irrégulière, comme contraire tant aux règles de droit commun en matière de remise de courrier par exploit d’huissier de justice, que, plus particulièrement, aux dispositions de l’article de 36 des Statuts de ladite Fédération.

En conséquence, (…) le Comité Exécutif déclare irrecevable, la demande collective de tenue d’une assemblée générale telle que notifiée dans ledit exploit », indique le communiqué du 10 janvier.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP