Flash Info

  • Il y a 8 heures 22 minAthlétisme: L'Ivoirien Méïté Ben Youssef finit 2è au 100m du Meeting de Marseille en 10'94
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: SOA vs INJS en homme le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: ASEC vs CO Descartes en dame le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Football-Coupe Nationale 2018 : Les demi-finales auront lieu les 20 et 21 juin 2018
  • 19/06/2018Handball-Coupe du Monde 2018 U20 Dame : La Côte d'Ivoire participera à la compétition en Hongrie du 1er au 14 juillet
  • 19/06/2018Vovinam: Me Diori Djibril et Tieu Sekado admis au grade supérieur de 5è Dang à Ho Chi Minh
Football
Ligue 1
Elephants

Crise du Foot Ivoirien : «La FIFA n'impose rien aux fédérations»

12 January 2018 0

A Abidjan depuis le 11 janvier 2018, pour entendre les deux camps en opposition dans la crise du foot ivoirien, Veron Mosengo-Omba, directeur régional zone Afrique et Caraïbes de la Division Association membres de la FIFA, a animé un point de presse ce 12 janvier. L’envoyé de Gianni Infantino a été bref et clair.

« Je ne suis pas venu à Abidjan pour mettre en place un comité de normalisation. J'ai été envoyé par le Président Infantino pour entendre les uns et les autres. Je voudrais vous dire que les échanges se sont déroulés de manière cordiale. La FIFA n'impose rien aux fédérations. Retenez qu'il n'y a pas de conflit dans le football ivoirien », a indiqué l’expert congolais entouré d’Augustin Sidy Diallo, président de la FIF, et de Jacques Bernard Anouma, président de l’AFAD et Médiateur des présidents de la Fifa et de la Caf.

Cette déclaration fait suite aux consultations menées auprès des protagonistes durant toute la journée du jeudi 11 janvier 2018. M. Veron a d’abord rencontré le comité exécutif de la FIF puis le G42 devenu G38 exigeant la tenue d’une assemblée générale extraordinaire avec pour seul ordre du jour la révocation des actuels dirigeants de la FIF.

Dans la peau de l’émissaire, le représentant de la FIFA a déclaré qu’il retournerait l’ensemble des informations recueillies au président de l’instance suprême de gestion et régulation du football international. « Je retourne à Genève où je vais rendre compte à mon Président. C'est lui qui décidera de la suite à donner », a-t-il conclu dans une intervention qui n’a duré que 10 minutes et pris de court les retardataires.  

A noter que M. Sory Diabaté (1er Vice-président de la FIF et Président de la Ligue Professionnelle de Football) était présent tout comme Salif Bictogo, président du Stella Club d’Adjamé qui était assis à côté du collaborateur de Sidy Diallo.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP