Flash Info

  • 26/11/2020Football-Caf LdC 2020 : La finale entre le Zamalek et le Al Ahly prévu à huis-clos
  • 24/11/2020Basket : La Fédération ivoirienne exonère les clubs des frais de licence, d'engagement et de cotisation pour la saison 2020-2021
  • 24/11/2020Rugby : La Fédération Ivoirienne prévoir une Assemblée Générale Mixte les 26 et 27 décembre 2020
  • 24/11/2020Football-Deuil: Le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, sera inhumé le vendredi 27 novembre 2020
  • 23/11/2020Football-Angleterre : Pour Mikel Arteta, le « comportement de Nicolas Pépé est inacceptable»
  • 23/11/2020Basket-NBA : Serge Ibak quitte les Raptors de Toronto pour les Clippers de Los Angeles

Augustin Sidy Diallo s'est couché

Football
Ligue 1
Elephants

Augustin Sidy Diallo s'est couché

22 November 2020 0

Augustin Sidy Diallo n'est plus. La triste nouvelle s'est répandue à travers le monde en un temps record. Le samedi 21 novembre 2020, s'est ouverte une nouvelle page noire du football ivoirien pour refermer la vie d'un des dirigeants les plus passionnés.

Le 9 novembre 2020, dans un communiqué, la FIF annonçait qu'Augustin Sidy Diallo venait d'être testé positif au Coronavirus. Une information devenue banale en Côte d'Ivoire qui fut pourtant le début des adieux du président de la FIF. 

Car, depuis ce jour, aucune autre nouvelle n'a été donnée de lui. La double-confrontation de la Côte d'Ivoire avec Madagascar dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2022 avait réussi à faire oublier un état qui n'avait rien de compromis. Hélas, ce samedi, à entendre la voix serrée de Sory Diabaté, son fidèle collaborateur, il fallait se plier à l'évidence. « Je ne peux pas parler, mon Président vient de partir, je ne peux pas parler », a-t-il dit. Puis plus rien que des sanglots.

A l'image de toute la planète foot qui fait sienne cette nouvelle relayée sur tous les forums. L'homme, traité de difficile, était un passionné de football. Et ses propos de la campagne des éliminatoires combinées CAN-Mondial 2006 sont là pour en décliner quelques traits. « Si on ne gagne pas le Soudan, que le Cameroun fait un mauvais résultat, on se tire une balle dans la tête ».

Des mots qui ont boosté la génération dorée à aller décrocher une place pour un premier mondial. Un homme entier qui, après avoir réussi à offrir une deuxième CAN à la Côte d'Ivoire, rejoint à présent, Dieng Ousseynou, premier président de la FIF à l'avoir remporté. Et ce, sous les yeux en larme d'une Côte d'Ivoire qui n'en revient toujours pas.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP