Flash Info

  • 14/12/2017Football-CHAN 2018-Amical: Côte d'Ivoire 4-0 Africa Sports
  • 13/12/2017Football-CdC 2018: L'AS Tanda face au CS La Mancha du Congo pour le premier tour de la compétition
  • 13/12/2017Football-CdC 2018: L'Africa Sports opposé au FC Nouadhibou de Mauritanie pour le premier tour
  • 13/12/2017Boxe-Côte d'Ivoire: La FIB organise le Championnat national des élites amateurs les 14 et 16 décembre au stade Robert Champroux
  • 13/12/2017Football-Caf LdC 2018: Le WAC d'Adjamé croise le champion du Mali pour le premier tour préliminaire
  • 13/12/2017Football-Caf LdC 2018: L'ASEC affrontera le champion du Bénin dans le premier tour préliminaire
Football
Ligue 1
Elephants

Alain Gouaméné dénonce une « manipulation »

23 November 2017 0

Alain Gouaméné ne se reconnait pas dans la vague de soutiens affichés le mardi dernier dans la cours de la Fédération Ivoirienne de Football. Le Coordonnateur Général de l’AFAD s’est dit choqué par la tournure des événements.

« Non, il ne s’agissait pas d’apporter un soutien ou pas à Sidy Diallo le mardi dernier. Nous avons été conviés à une réunion d’information au cours de laquelle le président de la FIF a présenté ses excuses après l’échec dans les qualifications de la Coupe du Monde 2018 et a fait des propositions concernant les licences », a déclaré Alain Gouaméné.

Pourtant, elle fut grande le surprise de l’ex-gardien international ivoirien de constater le compte rendu de cette réunion du 21 novembre 2017 dans plusieurs organes de presse de Côte d’Ivoire.

« Je n’ai rien compris. J’ai même cru qu’une autre réunion s’était tenue après la nôtre. Non, personne n’était à cette réunion pour soutenir qui que ce soit. Je n’aime donc pas cette manipulation de l’information qui a été faite », a continué le héros de la CAN 1992. Par contre, présent ce 22 novembre à la rencontre de la Conférence des présidents et de l’Union des présidents de Clubs, Alain Gouaméné, en tant qu’ex-international, a proposé que « l’ensemble des clubs se rencontrent pour parler des problèmes qui minent notre football. Sidy Diallo ou pas, ce n’est pas le problème. Il faut qu’on arrive à ne pas personnaliser le débat ».

Même s’il considère que « ceux qui ont pris la parole pour minimiser notre élimination de la Coupe du Monde 2018 ne savaient pas vraiment de quoi ils parlaient ». Une dernière sortie qui devrait intéresser Issouf Diabaté et Alexis Vagba, présidents respectifs du SC Gagnoa et de l’Africa Sports d’Abidjan. Le président du Sporting avait estimé que « l’élimination (de la Coupe du Monde 2018) n’est pas un motif valable » pour demander la démission du président de la FIF. Quand celui de l’Africa affirmait qu’il « n’est pas question de démission du Président ». Visiblement des positions personnelles, loin d’être communes.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP