Flash Info

  • 14/12/2019Football-Ligue 1-11è journée : SC Gagnoa 0-0 Issia Wazi - Africa 1-0 ASEC Mimosas
  • 13/12/2019Football-Ligue 1-11e journée : SOL FC 1-2 AFAD
  • 13/12/2019Mérite Sportif 2019: www.sport-ivoire.ci a reçu le trophée d'acteur du mouvement sportif ivoirien
  • 13/12/2019Mérite du Sportif: La Fédération ivoirienne de Taekwondo désignée meilleure fédération sportive
  • 13/12/2019Omnisports: 43 fédérations sportives de Côte d'Ivoire ont perçu une subvention globale de 2,85 milliards de Frs Cfa
  • 13/12/2019Jeux Africains 2019: 61 athlètes ivoiriens ont perçu 13.176.000 Cfa comme prime olympique

Football- Côte d'Ivoire- Ligue 1- Séwé-Efym (3-2) : Un arbitrage scandaleux

Football
Ligue 1
CAN

Football- Côte d'Ivoire- Ligue 1- Séwé-Efym (3-2) : Un arbitrage scandaleux

5 October 2009 0
Un arbitrage scandaleux

Commis pour officier la rencontre Séwé-Efym de la 22è journée à San-Pedro, le trio arbitral de ce match est passé à côte de son sujet.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
Raphaël Sangbé Konan, et ses assistants, Tan Marius et Yéo se sont rendus responsables d’un arbitre scandaleux au stade Auguste Denise. « Ils nous ont coupé l’herbe sous les pieds. Ils sabotent le travail de longue haleine abattu par les encadreurs. C’est dommage », dénonçait le coach des Ecoliers, Atsé Kouao, à l’issue de la rencontre perdue par les Ecoliers (2-3).
Tout comme le président de l’Ecole de Football Yéo Martial (Efym) qui ne décolérait pas. « Les arbitres et leur commendataires sont entrain de détruire le football ivoirien. Ils décident du sort des équipes et tronquent les résultats des matches chaque week-end, par leurs coups de sifflet partiaux. Je suis scandalisé par l’arbitrage de Sangbé Konan qui a clairement choisi de nous faire perdre cette rencontre à San-Pedro », a exprimé, la gorge nouée, le président des Ecoliers, Ervé Siaba.
En effet, l’Efym avait tenu tête au Séwé Sport de San-pedro sur son terrain. En rejoignant deux fois au score les locaux après 52 minutes de jeu. C’est en ce moment que l’arbitre central a commencé à montrer sa partialité pour le Séwé qui n’en avait pas besoin pour battre son adversaire, car invaincu (sauf face à l’Asec) sur son terrain depuis le début du championnat.
A visage découvert, Sangbé a décidé d’apporter son coup de pousse aux Portuaires, en ne leur accordant pas de faux penalty comme certains arbitres le font de coutume, mais en annihilant les actions offensives des Ecoliers par des coups de sifflet à l’envers.
Par exemple, alors que le défenseur Séwéké, Néné Bi Tra avait manié le ballon dans la surface de réparation à la 60è mn, Raphael Sangbé n’a pas accordé le penalty. Pire, sur cette même action, il a vu une position imaginaire de hors-jeu de l’attaquant Ehouman de l’Efym qui avait encore le contrôle du ballon, après la faute de main non sifflée.
Aussi, à la 75è, Konaté Tiémoko filait droit au but quant il a été fauché dans la surface. Sur cette énième action le juge central a fermé les yeux. Ajouté à cela, les décisions contradictoires entre lui et ses assistants. Pendant que ses assistants agitaient le drapeau dans un sens, Sagbé indiquait le camp contraire.
« Je suis entrain de construire le football ivoirien, avec un club qui à six catégories de jeunes joueurs, mais on m’empêche de travailler normalement. J’ai des promesses de la part des partenaires et sponsors. C’est pourquoi j’ai mal des résultats tronqués par les arbitres », rageait Ervé Siaba.
En dehors des Ecoliers, des dirigeants Séwéké et bon nombre de spectateurs ont reconnu le mauvais arbitrage de Sangbé et de ses assistants qui ont d’ailleurs bénéficié de la protection des policiers, conscients qu’ils étaient tous, de la sale besogne qu’ils venaient d’accomplir et de la probable réaction des spectateurs et sympathisants de l’Efym. Finalement, ils n’ont reçu que de chaudes poignées de main des joueurs de l’Efym et de leurs encadreurs.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP