Flash Info

  • 23/07/2017Francophonie 2017-Basket Dame: Wallonie-Bruxelles 63-49 Côte d'Ivoire
  • 23/07/2017Francophonie 2017-Athlétisme: Cissé Gueu et Tchan Bi Chan Aurel qualifiés pour la finale du 100m Masculin
  • 23/07/2017Francophonie 2017-Football-Groupe A: Côte d'Ivoire 1-0 Burkina Faso -- Guinée 2-1 Liban
  • 23/07/2017Football: Sylvain Gbohouo et Koffi Christian champion de RD Congo avec le TP Mazembe
  • 23/07/2017Francophonie 2017-Football-Groupe B: Congo 0-1 Cameroun -- Niger 0-3 Mali
  • 22/07/2017Francophonie 2017-Basket Dame: Liban 63-66 Côte d'Ivoire
Football
International

Zaha, joueur le plus agressé de Premier League

10 May 2017 0

Wilfried Zaha est actuellement le joueur qui a subi le plus de faute en Premier League. L’international ivoirien est victime d’un traitement de choc qui passe souvent sous le nez des arbitres anglais.

De quoi rendre furieux Sam Allardyce. Le manager anglais de Crystal Palace exige plus de protection pour son joueur encore pris à partie lors de la déconvenue (5-0) sur la pelouse de Manchester City, samedi lors de la 36è journée de Premier League.

C’est au total 108 fautes que Zaha a subi durant toute la saison. Il devance au classement des joueurs les plus maltraités de Premier League, Eden Hazard (92 fautes) et Diego Costa (87 fautes) tout deux de Chelsea. En cinquième position arrive Paul Pogba de Manchester United avec 70 fautes subies.

« Il est systématiquement agressé à chaque fois qu’il y a une opposition. Il est effectivement le joueur le plus agressé de l’équipe. C’est frustrant surtout quand les nombreuses fautes sur lui sont ignorées par les arbitres », a indiqué Big Sam au sujet de Wilfried Zaha.

Avec 6 buts et 9 passes décisives en Premier League, Zaha est l’un des meilleurs atouts de Crystal Palace dans la bataille pour le maintien. Les Eagles (38 points) sont actuellement à 4 points du premier relégable, Hull City. Justement, les deux équipes se rencontrent le dimanche 14 mai dans le cadre de la 37è journée. Les duels de Zaha avec ses adversaires seront encore une fois scrutés.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP