Flash Info

  • Il y a 1 heure 15 minFootball-Election FIF 2020 : L'AFI décide d'accorder son parrainage à Yacine Idriss Diallo (officiel)
  • 11/07/2020Football-Élection FIF 2020: L'AFI va dévoiler son choix de candidat le lundi
  • 10/07/2020Football-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • 10/07/2020Basket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local
  • 10/07/2020Football-Lonaci Ligue 1: Fonsinho déclare n'avoir jamais signé de contrat avec l'Africa Sports
  • 10/07/2020Football-Uefa Ligue des Champions 2020: Le PSG affrontera l'Atalanta Bergame en quart

Yakou Méïté regrette le PSG

Football
International

Yakou Méïté regrette le PSG

8 August 2019 0

Auteur de la meilleure saison de sa jeune carrière l'exercice dernier avec dans son escarcelle 12 buts sous les couleurs de Reading FC, Yakou Méïté regrette ne s'être pas imposé au PSG, son club formateur.

Soulier d'or de son club l'échéance 2018-2019, l’ivoirien avait annoncé les couleurs quant à son avenir. Ce, en mettant en lumière sa volonté de rejoindre la Premier League en vue de franchir un autre palier.

Toutefois, l'ex-pensionnaire du FC Sochaux (Ligue 1) qui demeure en Championship avec Reading FC a toujours le PSG dans son cœur. D’ailleurs, Yakou regrette de ne s'être pas exprimé comme il le souhaitait sous les couleurs de son club formateur. « J’ai toujours un regret, de ne pas avoir eu une chance au Paris Saint-Germain. Mais c’est un très grand club européen et il faut être confirmé comme joueur pour jouer à Paris. Ce n’était pas mon cas encore », a-t-il lâché sur RMC.

Même s'il est parti pour rester à Reading cette saison encore, l'attaquant international ivoirien n'exclut pas un départ. Et la France, la terre qui lui a offert les premiers frissons de footballeur reste dans un coin de sa tête. « Je suis à Reading pour l’instant et je suis parti pour une saison. On verra si une opportunité se présente. On réfléchira à ce moment-là. Pourquoi pas revenir en France. J’aimerais réussir en France aussi », a poursuivi celui qui a manqué de peu une signature à Amiens l 'hiver dernier.

Lebéni Koffi

A lire aussi ...

TOP