Flash Info

  • 02/06/2020Basket-Afrique : Alphonse Bilé, secrétaire générale de FIBA-Afrique, veut maintenir les compétitions
  • 02/06/2020Athlétisme-Côte d'Ivoire : Le président de la Fédération espère une reprise des compétitions en juin
  • 02/06/2020Football-Election FIF 2020 : Sory Diabaté a le soutien entier de Sidy Diallo selon Léonce Yacé
  • 02/06/2020Football-Election FIF 2020 : Idriss Diallo et Malick Tohé dans la région de Gagnoa pour rencontrer les clubs de la zone
  • 02/06/2020Football-Drame : La maison de François Zahoui à Bangui prise dans un incendie dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2020
  • 27/05/2020Football-Côte d'Ivoire : La FIF acquiert un car-régie d'une valeur de près de 400 millions de Frs Cfa

Racisme : Yaya Touré charge la FIFA et l'Europe

Football
International

Racisme : Yaya Touré charge la FIFA et l'Europe

29 October 2019 0

Le cœur de Yaya Touré est loin de l'Europe mais ses yeux eux y demeurent. À Qingdao depuis l'été dernier l'international ivoirien garde un œil bien ouvert sur l'actualité du football sur le vieux continent. Une actualité fort dominée par le racisme.

Dans une interview accordée à l'Agence France Presse (AFP), l’ex capitaine des éléphants très caustique dans ses positions a une fois de plus sorti les griffes. Cela, en se faisant l'écho des incidents racistes lors de la rencontre Bulgarie-Angleterre (0-6) comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2020. Pour rappel, certains supporters bulgares s'étaient illustrés par saluts nazis et des cris de singes à l’encontre des joueurs noirs anglais.

Réagissant sur l'attitude des Three Lions qui ont préféré rester sur la pelouse plutôt que la quitter, le joueur formé à l'Académie Mimosifcom trouve que c'est une « honte ». Mais si sa rage contre les victimes anglaises est à son paroxysme, que dire alors de celle contre la FIFA ! L'instance suprême du football, censé juguler ce fléau des temps modernes au football. Et l'ex blaugrana y va frontalement pour décrier l'inaction de l'institution dirigée par Gianni Infantino. « Les gens de la FIFA s'en fichent de toute façon, ils en parlent mais ça continue. Je n'ai pas envie de dire que je ne suis pas inquiet. Je suis inquiet. Ça me met en ronge », lâche -t-il.

Un des fins connaisseuses de l'environnement du football européen pour avoir enfilé une kyrielle de tunique, Yaya Touré peint le sombre tableau qu'il offre en le comparant à la Chine. « Quand je joue dans les stades ici (en Chine), personne ne me hue parce que je suis noir. C'est une culture différente, il y a du respect. En Europe, ils ne respectent personne » a lancé l'éléphant visiblement déchaîné. Pourvu que ces différents sons de cloches fassent bouger les lignes. Car, le football peut se passer du racisme.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP