Flash Info

  • 09/12/2018Football-Ligue 1-13e journée: Afad 2-1 AS Tanda - WAC 0-1 Africa - LYS 1-0 Moossou FC - ASI 1-1 USC Bassam
  • 08/12/2018Football-Ligue 1-13è journée: Racing Club d'Abidjan 1-3 SOA
  • 07/12/2018Handball-CAN 2018 Dame-4è journée: Côte d’Ivoire 22 - 32 Sénégal
  • 07/12/2018Football-Côte d'Ivoire: Alain Gouaméné fait appel de la décision de suspension prononcée contre lui par la FIF
  • 06/12/2018Football-CAN 2019: La CAF a officiellement lancé l'appel à candidature pour le remplacement du Cameroun
  • 06/12/2018Football-Caf CdC 2019: Stade d'Abidjan-Etoile du Sahel et FC San Pedro-DCMP RD Congo en 16è de finale
Football
International

Le TAS acquitte le Milan AC

22 July 2018 0

Exclu par l'UEFA de la prochaine Ligue Europa pour non respect du fair-play financier , le Milan AC vient d'etre gracié et voit sa suspension levée après avoir fait appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Propriété de l’ancien Premier ministre italien, Silvio Berlusconi, le Milan AC sera desormais compté parmi les clubs qui vont disputer la Ligue Europa la saison prochaine. Sanctionnée pour avoir violé les normes du Fair-play financier, les nouveaux propriétaires du prestigieux club italien ont saisi le TAS. Le Tribunal a rendu son verdict ce vendredi. 

Dans un communiqué, le TAS acquitte le milan AC des sanctions. « La décision de la chambre juridictionnelle de l’UEFA CFCB du 19 Juin est annulée dans la partie qui prévoit l’exclusion du Milan AC pour la prochaine compétition de l’UEFA pour laquelle il aurait pu être qualifié pour les deux prochaines saisons (soit la saison 2018/19 ou la saison 2019/20) » indique le communiqué.

Outre cette décision de remettre le Milan AC en lice pour la prochaine ligue Europa, le TAS a reconnu que le club italien était tout de même allé à l’encontre des règles du fair-play financier et demande à l’UEFA de prendre une mesure disciplinaire proportionnée. « Milan est réintégré en Ligue Europa pour le moment. Et le cas est renvoyé à l’UEFA pour une nouvelle décision » car « des éléments importants n’avaient pas été correctement pris en compte » par l’UEFA.

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP