Flash Info

  • 15/11/2019Football-CAN 2019 U23-Demi-finale: Côte d'Ivoire-Ghana le mardi 19 novembre à partir de 15h
  • 15/11/2019Football-El.CAN 2021-1ère journée: Blessés, Wilfried Zaha et Ghislain Konan ne seront pas remplacés (Ibrahim Kamara)
  • 15/11/2019Football-CAN 2019 U23-Groupe B-3è journée: Côte d'Ivoire 1-0 Zambie - Nigéria 0-0 Afrique du Sud
  • 15/11/2019Football-Ligue 1-5è journée (Retard) : Africa Sports 2-1 FC San Pedro
  • 15/11/2019Athlétisme-Marathon de Côte d'Ivoire: Le Camerounais Justin Foimi remporte la 5è édition du 15 novembre 2019
  • 13/11/2019Football-El.CAN 2021-CI-Niger: Kamara Ibrahim et Serge Aurier en conférence de presse le vendredi à 18h au stade FHB

La FIFA suspend Musa Bility pour 10 ans

Football
International

La FIFA suspend Musa Bility pour 10 ans

24 July 2019 0

La FIFA frappe fort sur le dossier Musa Bility. L’instance internationale vient de suspendre l’ex-président de la Fédération libérienne de football pour 10 ans.

Le fervent opposant à l’administration Ahmad Ahmad, qu’il a aidé à élire, est suspendu une dizaine d’année de toute activité liée au football. La sanction a été communiquée par la FIFA ce 24 juillet 2019. Une suspension assortie d’une amende d’un peu plus de 300 millions de Frs Cfa (500.000 francs suisses et 455.000 euros environ).

Cette décision lourde est le fruit d’une longue enquête de la FIFA, débuté en mai 2018, et concernant la gestion des fonds alloués à Musa Bility, alors président de la fédération libérienne (LFA) de 2010 à 2018. La FIFA indique le dirigeant libérien s’est rendu « coupable d’avoir détourné des fonds de la FIFA, d’avoir tiré des bénéfices, et s’est retrouvé dans une situation de conflits d’intérêts, et ce en violation avec le Code d’éthique de la FIFA ». 

Les juges de Zurich accusent Musa Bility d’avoir détourné des fonds alloués à la LFA pour la campagne de sensibilisation et de lutte contre la propagation du virus Ebola, qui a fait plus de 11.000 morts en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Une campagne lancée en novembre 2014, alors que M. Bility était encore aux affaires. Lui qui est également accusé d’avoir détourné d’autres fonds de la FIFA vers des entreprises sous son contrôle.

Bility victime de sa posture d’opposant ?

Musa Bility est loin d’être à sa première à la “UNE“ du football international. Candidat à la succession de Sepp Blatter éconduit pour des problèmes d’éthique, le dirigeant libérien s’affiche comme  un grand opposant à l’administration Ahmad Ahmad qu’il avait lui-même soutenu. Bility a notamment critiqué le glissement de date au niveau de l’organisation des CAN de 2019 à 2023. De quoi ne pas de se faire des amis au comité exécutif de la CAF.

Le dernier fait d’arme de M. Bility reste son recours auprès du TAS pour rendre caduque la nomination de Fatma Samoura comme « déléguée générale pour l'Afrique ». Cette nomination de la Secrétaire Générale de la FIFA est jugée par plusieurs observateurs comme la mise sous tutelle de la CAF, qui doit être auditée durant les prochains mois, à la suite de scandales financiers qui ont conduit à l’interpellation de son président, Ahmad Ahmad, en France, à quelques jours du début de la CAN 2019. 
Patrick GUITEY
 

A lire aussi ...

TOP