Flash Info

  • 07/08/2020Football-Mercato : Le club de Metz prolonge le contrat de Habib Maïga jusqu'en 2024
  • 06/08/2020Football-Mercato : Max Gradel courtisé par des clubs du Golfe, de MLS, le RC Lens et par l'Olympiakos
  • 06/08/2020Basket-FIBB Skills 2020 : Une cinquantaine de jeunes ont pris part au premier camp pour grands à Abidjan
  • 06/08/2020Football-Election FIF 2020 : Les clubs du Gontougo dont l'AS Tanda, font bloc derrière Sory Diabaté
  • 06/08/2020Football-Mercato : Bayo Vakoun proche de signer en faveur de Toulouse FC en France
  • 06/08/2020Omnisports-Côte d'Ivoire : Danho Paulin décide de la reprise des compétitions dans le respect des mesures contre le Covid-19

Gradel tacle certains coéquipiers

Football
International

Gradel tacle certains coéquipiers

25 February 2020 0

Fort confiant pour le maintien du FC Toulouse avant la rencontre contre le LOSC samedi dernier, Max-Alain Gradel voile mal sa frustration au soir de cette rencontre et charge plusieurs de ses coéquipiers.

Le Téfécé s'est lourdement incliné (3-0) contre Lille le week-end dernier dans le cadre de la 26e journée de la Ligue 1 Conforama. Une 19e défaite en 26 sorties, qui passe mal pour le champion d'Afrique 2015. De retour d'une lésion musculaire au haut de la cuisse gauche après plusieurs semaines, l'Eléphant n'a pas caché sa frustration. « Nous ne pouvons-nous en prendre qu’à nous-mêmes. On se met tout seuls dans des situations difficiles. Il y a énormément de frustration », a lâché l'attaquant formé à Bournemouth sur BeINSports avant de charger certains de ses coéquipiers. « Maintenant, il faut se poser les bonnes questions. Je pense que certains ont d’autres idées dans la tête que celle de se battre pour le club… Il faut changer des choses ! », a-t-il poursuivi.

Actuelle lanterne rouge avec 13 points à 9 unités de retard sur Amiens, le premier relégable, le Football Club Toulouse voit les espoirs d'un maintien s'envoler comme des feuilles sèches sous les flammes. Après s'être maintenu les deux dernières saisons au soir des barrages, le purgatoire semble bien proche cette fois. À moins d'un miracle lors des 12 prochaines journées !

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP