Flash Info

  • 23/05/2018Football-Ligue 1: L'Africa Sports limoge tout son staff technique à deux journées de la fin du championnat
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: AFAD 1-0 Moossou FC- Ivoire Académie 3-2 Espérance Bouaké- Niablé 1-0 Lys Sassandra- Espoir Koumassi 3-3 (Tab:5-4) Abidjan City - Alliance Indénié 1-0 Rfc Yakro
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: EDUS Aboisso 0-0 (tab:7-8) USC Bassam- Africa Sports 2-4 Songon- Séwé Sport 1-0 Racing Club d'Abidjan
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: AS Athletic 3-1 RFC Aboisso - JCAT 0-0 (tab:3-4) Stade d'Abidjan- AS Tanda 1-0 FC San Pedro- CO Korhogo 3-1 SOA- Issia Wazy 1-2 CO Bouaflé
  • 20/05/2018Rugby: Environ 800 gamins ont été initiés à la pratique du rugby le samedi 19 mai 2018 dà Divo
  • 20/05/2018Handball: 32 paires de chaussures offertes à la sélection nationale cadette de Côte d'Ivoire
Football
International

Garde à vue levée pour Dja Djédjé

12 February 2018 0

Mis en garde à vue pour « violences conjugales présumées », Brice Dja Djédjé en est sorti le vendredi dernier. Une enquête est néanmoins ouverte pour comprendre ce qui s’est réellement passé entre le défenseur du RC Lens prêté par Watford, et sa compagne âgée de 21 ans.

« La garde à vue a été levée vendredi vers 18h30 pour une poursuite en enquête préliminaire pour exactement voir ce qu'il s'est passé et faire l'environnement du couple, sachant que Madame n'est pas en danger puisqu'ils ont plusieurs appartements et qu'elle vit à Orléans », a indiqué à l'AFP le parquet d'Arras.

Selon toujours le parquet, la procédure pourrait durer des semaines voir des mois avant de connaitre son épilogue. « Ça peut être long - en semaines a minima et possiblement en mois - car la procédure doit être transmise d'un service d'enquête à un autre », a confirmé le parquet.

Prêté par Watford car en manque de temps de jeu, Brice Dja Djédjé titularisé à trois reprises dès son arrivée chez les Sang et Or, devrait reprendre le chemin des entraînements avec le groupe pour tenter d’oublier sur le terrain. Et ce, même si la parenthèse malheureuse est loin d’être refermée.

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP