Flash Info

  • Il y a 26 min 35 secBasket-Côte d'Ivoire : L'Assemblée Générale Elective de la Fédération confirmée pour le 25 janvier 2020
  • Il y a 27 min 32 secFootball-Lonaci Ligue 1 : Le FC San Pedro résilie son contrat avec l'attaquant camerounais Christ M'Bondi
  • Il y a 28 min 36 secFootball-Lonaci Ligue 1 : Christian Nougbélé libéré par l'ASEC Mimosas est recruté par la SOA
  • Il y a 3 heures 14 minFootball-El.CM 2022-Tirage : La Côte d'Ivoire dans le groupe D avec le Cameroun, le Mozambique et le Malawi
  • Il y a 10 heures 24 minFootball-El.CM 2022 : Touré Clémentine cooptée pour le tirage au sort de la zone Afrique avec Marcel Desailly
  • 19/01/2020Football-El.CM 2022 : Le tirage au sort pour la zone Afrique est prévu pour le mardi 21 janvier 2020

Football-International-Uefa LdC : Manchester City, l’excuse de l’arbitrage

Football
International

Football-International-Uefa LdC : Manchester City, l’excuse de l’arbitrage

19 February 2014 0
Manchester City, l’excuse de l’arbitrage

"On n’a pas eu de chance". Si Yaya Touré n’a pas réussi à cacher sa déception au micro de beIn Sports, au sortir de la défaite face au FC Barcelone (0-2), mardi soir dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, il n’a également pas pu s’empêcher de lâcher un mot sur l’arbitrage : "Je ne suis pas du genre à me plaindre de l’arbitrage, mais il (M.Eriksson) a contribué à notre défaite" a-t-il déclaré. "A chaque fois, il sifflait faute pour eux".

 

Son coéquipier Vincent Kompany est d’ailleurs sur la même longueur d’ondes. Pour lui, en Angleterre, où les arbitres sont plus indulgents, les fautes n’auraient pas été accordées : "Il y a eu plein de fautes légères. En championnat, elles n’auraient pas été sifflées". Un fait qui a nettement désavantagé les Citizen, habitués à jouer sans coupures : "S’il y avait eu plus de tempo, cela nous aurait avantagés" a poursuivi le défenseur belge dans des propos repris par l’AFP.

 

Leur entraîneur Manuel Pellegrini, lui, n’a pas ménagé ses propos : "L’arbitre a décidé de l’issue du match, et je lui ai dit. Avant le penalty (transformé par Messi), il y a eu une faute sur Navas et il était à trois mètres du joueur. Là, il n’y avait pas de problème. Dès le début, j’ai senti qu’il n’était pas impartial. En plus, la faute est à l’extérieur de surface" a t-il déclaré, faisant référence au penalty sifflé alors que la faute de Demichelis sur Messi était à l'extérieur de la surface. De plus, pour le technicien chilien, "l’erreur est d’avoir nommé quelqu’un qui avait lésé le Barça en huitièmes de finale l’an passé. Contre Milan, il avait fait une erreur contre eux, aujourd’hui, il a réparé ça". "Ce genre de matches requiert des arbitres plus expérimentés" a-t-il poursuivi. En oubliant presque ses choix tactiques contestables et la maîtrise catalane.

source sport.fr

A lire aussi ...

TOP