Flash Info

  • 13/05/2022Athlétisme : Thompson-Herah dompte le 100m à Porto Rico
  • 12/05/2022Football-International : Alfred Schreuder nouvel entraîneur de l'Ajax Amsterdam
  • 12/05/2022Football-International : Gervinho a repris le chemin de l'entraînement après 8 mois d'absence
  • 11/05/2022Athlétisme : Diamond League-Covid : Les meetings de Chine annulés
  • 11/05/2022Football-International-Palace : Wilfried Zaha a le plus beau but de la saison
  • 11/05/2022Football-Eléphants-International : Wilfried Singo a été opéré avec succès et manquera les deux dernières journées de la Serie A

Football- Eléphants-International : Un avant-centre nommé Touré

Football
International

Football- Eléphants-International : Un avant-centre nommé Touré

30 January 2014 0
Un avant-centre nommé Touré

L’offensive vient de l’empire ivoirien du milieu. Au sommet de ce trône taillé sur mesure se juche le longiligne Yaya Touré, qui fait feu de tout bois. La dernière étincelle du triple Ballon d’Or africain remonte au 29 janvier 2014. Face à Tottenham qui a pris l’eau de toute parte (1-5), Yaya a inscrit son nom au marquoir de White Hart Lane. Comme la plupart de ses réalisations, c’est sur coup de pied arrêté (penalty) que le milieu ivoirien s’est illustré. Résultat personnel, 12 buts. Une véritable performance pour un milieu défensif qui n’arrête pas de prendre des galons dans la surface de réparation.  A seulement 3 buts de Sergio Aguero, deuxième meilleur buteur de Premier League derrière l’intouchable Luis Suarez (23 buts), Yaya après ses passes chirurgicales, s’est trouvé des talents de buteur redoutable.Le meilleur buteur est au milieuEn Orange, cette saison, il n’a point d’égal. Même pas chez les Eléphants qui possèdent des noms ronflants en matière de perce-défense. Mais de Didier Drogba (7 buts) à Gervinho (5 buts) en passant par Wilfried Bony (7) et Salomon Kalou (7), Yaya se taille le manteau d’atout offensif numéro 1 de Sabri Lamouchi. Les stats sont implacables. Sont tranchant offensif et son attirance pour le but adverse pourraient donner des idées à ses “guides“ (entraîneurs). Jusque là positionné devant la défense, Yaya serait le pion essentiel derrière les fusils Dzeko et Aguer. Du côté des Eléphants, Sabri Lamouchi pourrait en faire de même en le remettant au contact de son attaque pour profiter se son réalisme naissant.  Même si lui continue de jouer la carte de l’humilité, il sait bien que les espoirs des prochains succès de la Côte d’Ivoire, reposeront sur ses épaules de “Roi d’Afrique“. Ses envies de « retraite », devront être donc renvoyées au calendres grecques.  Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP