Flash Info

  • 17/11/2019Handball-Coupe Nationale 2019-Finale dame: Habitat HBC 31-27 Africa Sports
  • 17/11/2019Taekwondo: Astan Bathily médaillée d'argent à l'Open international de Paris
  • 17/11/2019Taekwondo-Open International : Cissé Cheick Sallah en or, Ruth Gbagbi en argent en Roumanie
  • 16/11/2019Football-El.CAN 2021-1ere journée-Groupe K: Côte d’Ivoire 1-0 Niger - Madagascar 1-0 Éthiopie
  • 15/11/2019Football-CAN 2019 U23-Demi-finale: Côte d'Ivoire-Ghana le mardi 19 novembre à partir de 15h
  • 15/11/2019Football-El.CAN 2021-1ère journée: Blessés, Wilfried Zaha et Ghislain Konan ne seront pas remplacés (Ibrahim Kamara)

Arsène Wenger vole au secours de Pépé

Football
International

Arsène Wenger vole au secours de Pépé

9 October 2019 0

Face aux difficultés d’intégration et d’adaptation, le mythique coach des Gunners apporte son soutien à l’international ivorien Nicolas Pépé

Auteur d’une entame de saison, mi-figue mi-raisin, Nicolas Pépé constitue le sujet des critiques des supporters d’Arsenal. Une situation qui ne laisse pas indifférent celui qui a passé plus de 20 ans sur le banc du club Londonien. En effet, selon Arsène Wenger, le recrutement de l’ancien Lillois est une bonne pioche pour Arsenal et qu’il fallait lui laisser encore du temps pour s’adapter au rythme de la première League.

« J’aime le joueur et je pense que c’était une bonne décision de le signer. Il n’est pas encore complètement adapté et il faut lui donner du temps. Je vois certaines caractéristiques de son jeu, en particulier sans le ballon, qui ne se produisent pas pour le moment. » a-t-il déclaré dans les colonnes du média Britannique Mirror.

Après quoi, le technicien Français a lancé une mise en garde à Nicolas Pépé. Aligné depuis son arrivée, Nicolas Pépé va devoir hausser le niveau le plus tôt que possible s’il veut garder sa place dans les plans de l’équipe. « D’autre part, je dois dire que nous avons de bons jeunes joueurs qui peuvent jouer sur les flancs, il va devoir se batter pour conserver sa position. » a-t-il conclu.

 

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP