Flash Info

  • Il y a 1 heure 7 minVolley-Championnat national-Finale: SOA vs INJS en homme le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • Il y a 1 heure 8 minVolley-Championnat national-Finale: ASEC vs CO Descartes en dame le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • Il y a 1 heure 21 minFootball-Coupe Nationale 2018 : Les demi-finales auront lieu les 20 et 21 juin 2018
  • Il y a 1 heure 23 minHandball-Coupe du Monde 2018 U20 Dame : La Côte d'Ivoire participera à la compétition en Hongrie du 1er au 14 juillet
  • Il y a 1 heure 24 minVovinam: Me Diori Djibril et Tieu Sekado admis au grade supérieur de 5è Dang à Ho Chi Minh
  • Il y a 1 heure 25 minFootball-Coupe Nationale 2018-1/4 Finale: WAC 2-0 Séwé Sports San Pedro
Football
International

Arouna Koné « va partir »

5 May 2017 0

Invisible toute la saison, Arouna Koné va finalement quitter Everton. L’avenir de l’international ivoirien a été tracé par le manager des Toffees.

« Le contrat d’Arouna prend fin à la fin de la saison et il va partir ». On ne peut pas être plus clair que Ronald Koeman, le coach néerlandais des guerriers de Goodisson Park. Jeudi en conférence de presse, l’ex-défenseur international a brossé l’avenir de quelques membres de son effectif dont l’Ivoirien.

En juin 2017, le bail entre Arouna et Everton arrive à son terme et le club de Liverpool n’a pas souhaité prolongé l’attaquant de 33 ans.

Blessé la saison dernière et absent durant 90 jours quasiment, Arouna Koné n’a participé cette saison qu’à 4 matches sans aucune titularisation, soit 61 minutes de jouées et aucun but de marqué.

Chez les Toffees depuis 2013, Arouna Koné n’a jamais réussi à véritablement s’imposer. En 5 saisons, il n’a inscrit que 7 buts en 47 matches. Tout le contraire de Wigan, son premier club en Premier League, où il avait réalisé 11 buts en 13 rencontres.

Certain de partir, il reste à savoir où est ce que "Bill" va atterrir la saison prochaine. Pour l'instant aucune rumeur sur sa probable destination n'a transpiré en faveur de celui qui se prépare pourtant pour un autre challenge.

 

Iris de Bankolé  

A lire aussi ...

TOP