Flash Info

  • 17/12/2018Football-UefaLdC 2019-Tirage 8es: Man.Utd-PSG - Lyon-Barcelone - Ajax-Real - Roma-Porto - Tottenham-Dortmund - Atletico-Juventus - Schalke-Man.City - Liverpool-Bayern
  • 15/12/2018Football-Caf LdC 2019-16e aller: Stade Malien 0-1 ASEC Mimosas
  • 15/12/2018Foorball-CAN 2019: L'Afrique du Sud candidate à l'organisation
  • 15/12/2018Football-Caf CdC 2019-16e aller: Étoile du Sahel 3-0 Stade d'Abidjan -- DCMP 1-1 FC San Pedro
  • 14/12/2018Taekwondo: La Fédération Ivoirienne en assemblée générale ordinaire le 15 décembre 2018
  • 14/12/2018Football-CAN 2021: La conférence de presse du Ministre Danho Paulin prévue le 15 décembre est annulée
Football
Elephants

Wilmots dément avoir saisi le TAS contre la FIF

27 March 2018 0

Depuis quelques jours, la rumeur d’une action en justice de Marc Wilmots contre la Fédération ivoirienne de football était évoquée. Une rumeur dissipée par le concerné sur le site officiel de la FIF.

Oui Marc Wilmots et la FIF se sont séparés. Mais non, le technicien belge n’a pas saisi le TAS pour réclamer le paiement des indemnités qui ont été convenues lors de sa séparation d’avec la FIF, après l’élimination de la Côte d’Ivoire de la Coupe du Monde. Joint au téléphone par les services de la maison de verre, l’ex-sélectionneur des Eléphants a indiqué ne pas se reconnaitre dans cette information, selon le site officiel de la FIF.

« Le technicien belge Marc Wilmots a démenti, ce mardi, avoir eu recours au Tribunal arbitral du sport pour contraindre la Fédération ivoirienne à lui verser une compensation financière après son départ de la sélection ivoirienne », indique le réseau de communication de la faitière. « Joint au téléphone ce mardi, Marc Wilmots dit ne pas « se reconnaitre » dans ces écrits et « garde toute sa confiance » à l’endroit des dirigeants fédéraux dont il ne doute pas qu’ils respecteront leurs engagements », continue le site de la Fédération ivoirienne.

Désigné sélectionneur des Eléphants le 21 mars 2017 pour une durée de deux ans, en remplacement de Michel Dussuyer, Wilmots n’a pas fait long feu sur les berges de la lagune Ebrié. Puisque huit mois après, la FIF s’est séparée de l’ex-capitaine de la sélection nationale de Belgique pour insuffisance de résultats. Depuis le 15 novembre 2017, date de la fin de la collaboration, les termes de la séparation n’ont pas été rendus publics.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP