Flash Info

  • Il y a 6 heures 5 minFootball-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • Il y a 6 heures 7 minFootball-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny
  • Il y a 9 heures 32 minAthlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • Il y a 9 heures 32 minAthlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • Il y a 9 heures 32 minAthlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 14/10/2019Athlétisme: La 5è édition du Marathon du District d'Abidjan se tiendra le vendredi 15 novembre 2019

Les coachs locaux s’affichent

Football
Elephants

Les coachs locaux s’affichent

8 March 2017 0

Trois techniciens locaux ont affirmé leur ambition de diriger la sélection nationale de Côte d’Ivoire. Entre doute et certitude, ils n’attendent plus que l’on regarde un peu plus la compétence locale oubliée.

La course au poste de sélectionneur nationale de la Côte d’Ivoire est lancée. Et depuis le 6 mars dernier, prolongée. Ils sont plusieurs à avoir fait acte de candidature. Parmi eux, les techniciens locaux tant espérés par la majorité de l’opinion. Si le patronyme de François Zahoui perle les lèvres des nostalgiques de la campagne 2012, c’est un tout autre trio qui porte le drapeau local dans au sein d’un panier  de postulants composés à grande majorité de technicien étrangers. Ce sont Rigo Gervais, Yelato Silué et Saraka Norbert.

Des candidatures qui, si elles sont loin de faire le poids médiatique, ne souffrent d’aucun complexe. « Le complexe, ce sont ceux qui feront le choix qui l’auront, pas nous », a indiqué Saraka Norbert. L’ex-sélectionneur de l’équipe nationale A’ de Côte d’Ivoire se dit compétent pour mener le nouveau projet des Eléphants. « Au niveau de la compétence et les diplômes, j’ai la qualification pour diriger la sélection nationale de Côte d’Ivoire. Je n’ai aucun complexe et je ne souffre d’aucun manque de personnalité », nous a-t-il confié.

Mais, ces postulants pèsent-ils vraiment dans le paysage du football local ? La réponse à l’interrogation est plutôt encourageante pour Rigo Gervais. « Nous avons le soutien de nos collègues et nous avons attiré la sympathie de personnalités telles que Samuel Eto’o, Didier Drogba ». Une belle brochette de partisans qui n’occulte pas la curiosité autour du projet porté par l’expertise locale. Pour le finaliste de la Coupe de la Confédération 2014 avec le Séwé, « il faut construire une nouvelle équipe avec une vision pour la CAN 2021. Même si la qualification pour la Coupe du Monde 2018 est importante, il faut se donner le temps pour travailler en s’appuyant sur une base de joueurs évoluant en Ligue 1 », a-t-il déclaré.  

Pour l’ensemble des candidats ivoiriens interrogés, il est temps de refaire confiance aux compétences locales pour porter et « diriger des grands projets » du football ivoirien. Un vœu plutôt pieu, que la prolongation du processus de dépôt des candidatures pour le poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire vient quelque peu court-circuiter. Car s’il sagit « d’une stratégie pour se donner une grande marge de manœuvre », ça pourrait signifier également que « la Fédération ivoirienne de football attend un candidat qui ne s’est pas manifesté », selon Saraka Norbert. Dans les cas, les dés sont déjà jetés. On n’attend plus que le résultat du côté de la maison de verre.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP